Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

11 mai 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Huskies concluent une saison parfaite avec la Coupe

AB-Coupe

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Jean-François Vachon

Les Huskies ont remporté la sixième partie par la marque de 4 à 0.

La saison 2018-2019 des Huskies ne pouvait se terminer sur une autre note. Après avoir vécu une des plus belles campagnes de leur histoire, la meute a mis la touche finale à ce chapitre en remportant leur deuxième Coupe du Président.

«Je me rappelle quand Francis Perron l’a levé. Je me souviens du sourire qu’il avait. J’en avais des frissons à y penser quand j’allais lever la Coupe. On a eu une saison incroyable et il ne nous manquait que ça», a lancé le capitaine Rafaël Harvey-Pinard.

Ce dernier l’a confirmé: toute l’équipe avait la Coupe en ligne de mire. «C’était mon objectif avant le match. Tout le monde avait ça en tête. On a fait un très bon travail», a-t-il soutenu.

Pour le capitaine, il s’agissait aussi de la consécration. «Depuis que je suis jeune, on me dit que je suis trop petit. Je voulais prouver à tous que j’étais capable. Et je vais continuer de le faire», a-t-il mentionné.

Publicité

Défiler pour continuer

Un pilote gagnant

De son côté, Mario Pouliot réalise un exploit incroyable alors qu’il remporte le prestigieux trophée pour une deuxième année consécutive, mais dans une organisation différente.

«Je me sens privilégié de gagner deux années de suite. Mais c’est aussi parce que j’étais bien entouré et que j’avais de bons joueurs. C’est une victoire d’équipe», a-t-il évoqué.

Pour lui, les acquisitions de Noah Dobson, Joël Teasdale et Louis-Filip Côté auront été décisives. «Il faut aussi souligner le travail de notre équipe de dépisteurs. 20 de nos 23 joueurs ont été repêchés ou signés comme agent libre», a-t-il soutenu.

Pour les partisans

L’entraîneur-chef de la meute a aussi lancé des fleurs aux partisans rouynorandiens. «J’ai aussi une pensée pour nos partisans. Ils ont été incroyables et on leur ramène la Coupe», a-t-il lancé.

Mario Pouliot est aussi très attaché à l’organisation rouynorandienne. Remettre la Coupe à Jacques Blais a été un moment spécial pour lui.

«Juste quand j’ai remis la Coupe à Jacques Blais, ça m’a fait quelque chose. Je suis arrivé ici avec un but bien précis. Il m’a accueilli à bras ouverts et j’ai une amitié privilégiée avec lui» - Mario Pouliot

Match quasi parfait

Les Huskies ont ouvert la marque en fin de première période. L’échec avant combiné de Patrik Hrehorcak et de Tyler Hinam (4e) a permis aux deux joueurs d’unir leurs efforts pour permettre à l’attaquant originaire de Cole Harbour de marquer.

En milieu de deuxième période, le capitaine des Huskies Rafaël Harvey-Pinard (12e) a saisi un retour de lancer pour surprendre Alexis Gravel et donner un coussin de deux buts à son équipe.

Benoit-Olivier Groulx  croyait avoir réduit l'écart avec 13 minutes 28 à faire à la rencontre, mais après révision les officiels ont décidé de ne pas accorder le but. Avec un peu moins de 7 minutes à  faire à la rencontre, Alex Beaucage (5e) s'est présenté seul devant le gardien adverse après que  deux joueurs des Mooseheads soient entrés en collision et a fait 3 à 0 pour la meute.

Avec 5 minutes à faire à la rencontre, l'entraîneur Éric Veilleux a choisi de retirer son gardien pour ajouter un sixième joueur. La stratégie n'a pas eu l'effet escompté pour les Mooseheads, puisque Rafaël Harvey-Pinard (13e) a enfilé son deuxième de la rencontre dans un filet désert avec un peu plus d'une minute à jouer.

«Je suis fier du caractère qu’on a démontré. Sans Jakub Lauko, sans Jacob Neveu, on a disputé un match incroyable», a expliqué le pilote.

L’Abitibi-Témiscamingue, grande puissance!

Le triomphe rouynorandien met l’Abitibi-Témiscamingue encore plus sur la carte. En effet, les Huskies et les Foreurs ont maintenant remporté trois des six dernières Coupes du Président.

En fait, depuis le début des années 2010, mis à part les équipes témiscabitibiennes et l’Océanic de Rimouski, la Coupe du Président a toujours été remportée par des équipes des Maritimes.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Alexis Gravel a été phénoménal en première période.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Antoine Morand applique une solide mise en échec sur Alexis Arsenault.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Noah Dobson transporte la rondelle en sortie de zone.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies ont raté une belle occasion de doubler leur avance en fin de période.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Samuel Harvey a été plus que solide devant son filet en première période.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média