Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

12 mai 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

«Je me souvenais du sourire de Francis Perron» - Rafaël Harvey-Pinard

Huskies Rouyn-Noranda Coupe

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Il n'y a pas à dire, Rafaël Harvey-Pinard était heureux!

L'honneur de soulever une première fois la Coupe du Président est revenu à Rafaël Harvey-Pinard. Choix de 8e ronde en 2015, le capitaine des Huskies affichait un sourire encore plus large que d'habitude quand il a récupéré le précieux trophée.

«Je me rappelle quand Francis Perron l’a levé. Je me souviens du sourire qu’il avait. J’en avais des frissons à y penser quand j’allais lever la Coupe. On a eu une saison incroyable et il ne nous manquait que ça», a lancé le capitaine Rafaël Harvey-Pinard.

Ce dernier l’a confirmé: toute l’équipe avait la Coupe en ligne de mire. Il fut sans contredit le meilleur joueur des Huskies face aux Mooseheads d'Halifax. En six parties, il a inscrit 8 buts et 6 passes. Il a ainsi doublé sa production dans cette série alors qu'il avait amassé 13 points dans les 14 autres parties. «C’était mon objectif avant le match. Tout le monde avait ça en tête. On a fait un très bon travail», a-t-il soutenu.

Pour le capitaine, il s’agissait aussi de la consécration d'une saison phénoménale. Après une saison de 76 points l'an dernier, il a fait scintiller la lumière rouge à 40 reprises en route vers une saison de 85 points. «Depuis que je suis jeune, on me dit que je suis trop petit. Je voulais prouver à tous que j’étais capable. Et je vais continuer de le faire», a-t-il mentionné.

Publicité

Défiler pour continuer

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média