Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 mai 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Crues des eaux: les élus rassurent les Témiscamiens

Les sept maisons à risque sont déjà protégées

Angliers

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Deux tronçons de rue et le parc municipal d’Angliers ont été inondés en moins d’une heure.

Les élus des municipalités riveraines et la préfète du Témiscamingue ont la situation de la crue des eaux bien en mains, selon ce qu’ils ont déclaré lors d’un bilan sommaire tenu le 13 mai au pont de Notre-Dame-du-Nord. Ils ont aussi fait part de leurs inquiétudes.

Tout d’abord, bonne nouvelle, au niveau des bâtiments, il n’y a que la station de pompage de l’aqueduc située au pied du barrage des Quinze dans le secteur Angliers qui soit submergée jusqu’à maintenant. Une maison serait à risque à ce même endroit, tandis que deux maisons vivraient une situation semblable à Notre-Dame-du-Nord et quatre à Guigues. Toutefois, les résidences répertoriées ont déjà été protégées par des digues de sacs de sable avant que l’eau ne monte encore plus.

«Pour le moment, ce qui nous inquiète le plus, c’est l’éventualité de glissements de terrain à cause du débit de l’eau depuis qu’Hydro-Québec a ouvert des vannes au barrage d’Angliers», a noté le maire de Notre-Dame-du-Nord, Nico Gervais.

Deux spécialistes de Québec devaient d’ailleurs venir dès le lendemain évaluer la situation et faire leurs recommandations. «Les données qu’ils recueilleront serviront aussi dans le futur afin de prévoir les choses à faire lors des crues printanières», a renchéri la préfète, Claire Bolduc.

Publicité

Défiler pour continuer

«Pour le moment, ce qui nous inquiète le plus, c’est le risque de glissements de terrain à cause du débit de l’eau depuis qu’Hydro-Québec a ouvert des vannes au barrage d’Angliers» - Nico Gervais

Sécuriser les barrages

Plusieurs vannes du barrage des Quinze avaient effectivement été ouvertes, le dimanche 12 mai, afin de réduire la pression sur l’infrastructure. En moins d’une heure, selon le maire de Laverlochère-Angliers, Daniel Barrette, le parc au pied du barrage et deux tronçons de rue de même que la station de pompage avaient été inondés.

«La décision d’ouvrir les vannes avait été prise d’un commun accord entre la Sécurité publique, le Centre d’expertise hydrique et nous-mêmes, a-t-il précisé. Une autre ouverture de vannes devrait avoir lieu mercredi, ce qui augmentera encore le débit de l’eau. D’ici là, nous interromprons temporairement le courant électrique à la station de pompage afin que les employés municipaux puissent aménager des digues de sable autour du bâtiment et installer une pompe pour retirer l’eau à l’intérieur. Il faut agir rapidement pour maintenir l’approvisionnement en eau dans le village.»

Angliers

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

L’eau au pied du barrage a atteint un débit impressionnant.

Angliers

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les employés municipaux ont aménagé une digue pour protéger la station de pompage d’Angliers, inondée la veille lors de l’ouverture des vannes du barrage.

Autres mesures et ouverture de la pêche

Présentement, les accès aux quais de Guigues et des marinas de Notre-Dame-du-Nord et de Ville-Marie sont fermés. À pareille date, lors des années précédentes, la mise à l’eau des voiliers était en cours. «Nous ne prenons pas de chance avec la sécurité, a signalé le maire de Ville-Marie, Michel Roy. D’ailleurs, nous demandons aux gens de décaler leur 1er weekend de pêche pour cette année. Nos cours d’eau ne sont vraiment pas sécuritaires avec le courant.»

Actuellement, les plans d’eau témiscamiens qui requièrent une surveillance continue sont le lac Témiscamingue, la rivière Kipawa et celle des Outaouais, entre Angliers et Notre-Dame-du-Nord, et ce, même si la montée des eaux est moins élevée que ce qui avait été prévu.

«N’hésitez pas à contacter vos bureaux municipaux ou vos élus si vous notez une situation inquiétante ou si vous avez besoin d’aide. Vos élus sont attentifs à vos besoins et à ce qui se passe», a conclu Mme Bolduc.

Angliers

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le parc municipal d’Angliers a été inondé en moins d’une heure.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média