Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

21 mai 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Sayona dépose son avis de projet pour Authier Lithium

Sayona La Motte schématisation 2037

©gracieuseté - Sayona Québec - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

MINES. Sayona Québec a déposé le 21 mai un Avis de projet au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques pour son projet Authier Lithium, à La Motte.

C’est ce qu’a annoncé la compagnie en fin de journée, mardi. Elle confirme ainsi officiellement son intention d’aller de l’avant et enclenche la première phase de la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement, tel que le prévoit la Loi sur la qualité de l’environnement.

Le ministre Benoit Charette doit maintenant transmettre sa directive qui précisera, s’il le juge nécessaire, les éléments que devra contenir l’étude d’impact sur l’environnement du projet. Sayona prévoit tenir ensuite des activités d’information et de consultation auprès des décideurs et de la communauté locale.

L’avis de projet sera disponible dans les 15 jours suivant son dépôt dans le Registre des évaluations environnementales du Ministère (www.ree.environnement.gouv.qc.ca).

Proximité de l’esker

Sayona Québec souhaite produire à La Motte un concentré de spodumène contenant du lithium à partir du minerai extrait d’une mine à ciel ouvert. Celle-ci est située à proximité de l’extrémité sud de l’esker Saint-Mathieu-Berry, lequel approvisionne l’usine Eska et la ville d’Amos en eau potable.

Cette proximité a soulevé beaucoup d’inquiétudes dans la population au cours de la dernière année. Un mouvement de contestation s’est organisé, notamment pour demander que Québec contraigne l’entreprise à soumettre son projet à cette procédure d’évaluation qui peut mener à des audiences publiques du BAPE.

Révisé à la hausse

En mars dernier, le ministre Charette a décrété que le projet devait y être soumis parce que des documents indiquaient qu’à la 7e année du projet, plus de 2000 tonnes par jour seraient extraites de la mine à ciel ouvert. La Loi sur la qualité de l’environnement permet aux entreprises d’éviter les audiences du BAPE avec un projet de moins de 2000 tonnes par jour, tel que celui présenté pour Authier Lithium au départ à 1900 tonnes par jour.

Dans les semaines qui ont suivi cette annonce du ministre, Sayona Québec a annoncé qu’elle avait révisé son projet à la hausse pour traiter 2600 tonnes de minerai par jour. Cette décision a fait passer la durée de vie projetée de la mine de 18 à 14 ans. Elle prévoit créer 160 emplois.

Sayona doit également procéder à la mise à jour de son étude de faisabilité pour tenir compte des nouveaux paramètres du projet.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média