Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

21 mai 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Yves Barrette demande un procès avec juge et jury

Accusé de négligence criminelle ayant causé la mort de son petit-fils

Justice Ville-Marie

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les accusations de négligence criminelle ont déposées près d’un an et demi après le tragique événement.

Les procédures judiciaires se concrétisent pour Yves Barrette, ce grand-papa de 59 ans accusé de négligence criminelle ayant causé la mort de son petit-fils dans un chariot à grains, en juin 2017.

Le 21 mai au Palais de justice de Ville-Marie, son avocat, Me Pascal Jolicoeur, a soumis au juge Marc E. Grimard une proposition de procès devant juge et jury précédé d’une enquête préliminaire. La Couronne, représentée par Me Émilie Larose, a signalé que des échanges avec la défense sur des éléments, encore à l’étude, pourraient être pris en compte pour la suite des procédures.

Le 8 juillet a été retenu pour fixer la date de l’enquête préliminaire. L’accusé n’est pas tenu d’être présent pour celle-ci. Les procédures sont amorcées depuis le 30 octobre 2018, moment où a été signé l’acte d’accusation.

Un décès pleuré par toute une communauté

Rappelons que Michaël Ouellet, un jeune garçon de 10 ans, avait été enseveli dans un charriot à grains, le 3 juin 2017 à Saint-Bruno-de-Guigues, alors qu’il était sous la surveillance de son grand-père maternel. Son décès avait été confirmé le lendemain matin. Toute la communauté avait été bouleversée par la mort tragique de cet enfant apprécié par tous.

Commentaires

21 mai 2019

Nicole Lemay

C'est un malheureux accident et monsieur Barrette n'est pas sans revivre cette tragique histoire au quotidien. J'ai de la difficulté à comprendre pourquoi il serait accusé de négligence criminelle quand on sait qu'un accident arrive très vite. Je souhaite de tout coeur que cet homme puisse être libéré de cette accusation, car il est impossible de garder l'oeil ouvert et surveiller un enfant (qui veut tout connaître et prêt à s'aventurer) à chaque seconde.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média