Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

23 mai 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Ottawa appuie deux entreprises d’Abitibi-Ouest

Métal Marquis et Usinage Filiatrault se partageront près d’un million de dollars

Annonce AO métal marquis usinage filiatrault stéphane Lauzon

©Photo L'Éclat / Le Citoyen – Marc-André Gemme

Le fondateur d’Usinage Filiatrault, Guy Filiatrault, en compagnie des employées Isabelle Roy et Marisol Dufour, aux côtés du ministre Stéphane Lauzon. À sa droite, Patrick Perreault, de Métal Marquis.

Le gouvernement du Canada a annoncé, le jeudi 23 mai à Palmarolle, un investissement de près d’un million de dollars à deux entreprises d’Abitibi-Ouest, soit Métal Marquis et Usinage Filiatrault. 

De passage dans région, le secrétaire parlementaire du ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, Stéphane Lauzon, a annoncé la nouvelle au nom du ministre du Développement économique, Navdeep Bains. 

«M. Bains m’a demandé d’annoncer une nouvelle qui réjouira certainement bien des gens, a affirmé M. Lauzon. Je suis donc très heureux d’annoncer des contributions remboursables totalisant près de 990 000$, qui seront consenties aux entreprises Métal Marquis et Usinage Filiatrault.» 

La première entreprise recevra une somme de 550 000 $, alors que l’autre obtiendra un montant de 437 304 $. Cet argent leur permettra de faire l’acquisition de nouveaux équipements à la fine pointe de la technologie. 

Métal Marquis 

Située à La Sarre, Métal Marquis œuvre dans la conception, la fabrication et la modification de toutes sortes d’équipements métalliques. Près d’une centaine d’employés travaillent pour l’entreprise. 

«L’aide financière qu’on reçoit aujourd’hui va contribuer à faire l’achat de deux équipements de formage de métaux ainsi que d’une machine d’usinage», a expliqué Patrick Perreault, vice-président directeur général chez Métal Marquis. 

Le premier morceau d’équipement est une plieuse de 1100 tonnes qui permettra à l’entreprise de plier des pièces de 20 pieds de large. «On va être la seule entreprise en région à avoir cet équipement, a souligné M. Perreault. On espère ainsi aller chercher un marché qui, présentement, est acheminé en dehors de la région.» 

La deuxième pièce d’équipement sera une rouleuse numérique qui permettra de rouler des pièces allant jusqu’à 10 pieds de large et d’une épaisseur de ¾ de pouces. 

Finalement, un centre d’usinage numérique permettra d’usiner des pièces de sept mètres de long, deux mètres de haut et 1,2 mètre de profond. 

Le coût total de ces équipements s’élèvera à tout près de 3 millions de dollars. 

Usinage Filiatrault 

Depuis 40 ans, Usinage Filiatrault se consacre à l’usinage portatif. Au fil des années, l’entreprise s’est concentrée dans la fabrication d’équipements spécialisés. Aujourd’hui, elle compte plus d’une vingtaine d’employés dans deux centres de services, soit à Palmarolle et à Malartic. 

«L’aide financière de Développement économique Canada nous a aidés à ouvrir notre succursale de Malartic, a indiqué Isabelle Roy, agente d’administration chez Usinage Filiatrault. Ce fut un choix stratégique pour nous de s’installer à Malartic puisque c’est un emplacement stratégique qui nous accommode aussi au niveau de la provenance de nos employés.» 

L’investissement a également permis de faire l’acquisition de nombreux équipements conventionnels et numériques ainsi que d’implanter un système informatique pour faciliter la gestion et la production. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média