Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

26 mai 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Un orignal entre les Huskies et la Coupe Memorial

Huskies Rouyn-Noranda Mooseheads Halifax

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies et les Mooseheads joueront une dernière fois l'un contre l'autre. L'enjeu: la Coupe Memorial.

Pour une deuxième fois en quatre ans, les Huskies joueront le dernier match qu’ils peuvent jouer: la finale de la Coupe Memorial. Entre eux et le précieux trophée se dresse un orignal qui n’a pas l’intention de se laisser manger par la meute de chiens.

Les deux équipes veulent absolument lever le trophée le plus difficile à gagner du hockey junior canadien. «Ce sera un match plein d’émotions et serré. Ce sera un beau match de hockey. On connait leurs forces, ils connaissent les autres», a évoqué Samuel Harvey.

«On les connait. On va devoir jouer notre match, jouer avec intensité. C’est pourquoi on joue au hockey. On a l’occasion de prouver qu’on est la meilleure équipe au Canada», a ajouté Tyler Hinam

Harvey, Peter Abbandonato et Jacob Neveu termineront leur parcours avec la meute lors de ce match. «Je ne peux pas jouer plus longtemps au hockey que ça. C’est ce que je voulais. Je sais aussi quel est le sentiment de perdre ce dernier match. C’est crève-cœur et je ne veux pas revivre ça», a rappelé le gardien qui était là lorsque les Huskies avaient subi la défaite contre les Knights de London.

«Tout le monde veut gagner. En 2016, on a passé tellement proche. J’ai confiance en notre groupe de gars», a pour sa part ajouté Peter Abbandonato.

Le dernier match

Mario Pouliot a rencontré ses joueurs samedi matin. «J’ai parlé aux joueurs. C’est le dernier match, mais on doit continuer de se concentrer sur le moment présent et sur le processus. On sait ce qu’on a à faire», a-t-il mentionné.

«On est là où on voulait être. Les joueurs ont fait les sacrifices pour vivre ce moment-là. Ils ne doivent plus penser, ils doivent en profiter et juste jouer au hockey» - Mario Pouliot

La foule, hostile depuis le début du tournoi de la Coupe Memorial, le sera encore plus alors que les Rouynorandiens tenteront une nouvelle fois de remporter un trophée sur la patinoire d’Halifax. «La foule est hostile, mais on est préparé pour ça. On doit contrôler ce qu’on peut contrôler et c’est ce qui se trouve entre les bandes», a fait savoir Mario Pouliot.

Hinam saisit sa chance

L’attaquant de Cole Harbour Tyler Hinam se démarque sur la patinoire adverse. Il a déjà inscrit 6 buts en 7 parties sur l’aréna Scotiabank. «Je ne peux pas expliquer ce qui fait mon succès ici. Je me concentre sur ce que j’ai à faire et les bonnes choses arrivent», a-t-il souligné.

Ses succès ont mené Mario Pouliot à muter son attaquant sur le premier trio en demi-finale face à Guelph. «C’était excitant. De jouer avec Joël et Peter, c’est spécial. Mario m’avait demandé de ne rien changer à ma façon de jouer», a indiqué Hinam.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média