Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

28 mai 2019

Camille Lalancette - clalancette@lexismedia.ca

La fin d’une époque pour le CISSSAT

Les pagettes disparaîtront de l’attirail de communications

CL-Pagettes

©Camille Lalancette - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les pagettes sont réquisitionnées au fur et à mesure que le personnel entre en possession d’un téléphone cellulaire fourni par le CISSSAT.

Après l’annonce de Bell Canada de mettre fin à son service de téléavertissement, et ce, dès le 30 juin, le CISSSAT est en cours de transition pour changer sa façon de communiquer avec le personnel de garde. 

Étonnamment, cet outil, que l’on pensait ne voir revivre que dans les films portant sur les années 1990, était encore utilisé jusqu’à tout récemment. On retrouvait environ 700 pagettes dans les établissements du CISSSAT. Comme quelques-unes n’étaient plus utilisées, la transition vers le cellulaire a permis un ravitaillement des objets. 

«En remplacement de ces pagettes-là, on doit acquérir des cellulaires, les programmer et les distribuer. C’est toute une dynamique à mettre en place», explique la directrice adjointe aux ressources informationnelles, Julie Champagne, qui précise que cette transition occasionne des changements majeurs. 

«Avant, nous avions des groupes d’appel qu’on pouvait rejoindre avec des pagettes. La pagette n’étant plus, la technologie avec le cellulaire est différente. Donc, si l’on veut avoir un avis de réception de lecture de l’appel, on doit mettre en place un nouveau portail. C’est avec ce portail-là qu’on est en mesure d’envoyer les appels de garde aux intervenants qui sont de garde», souligne Mme Champagne. 

Réorganisation

Le CISSSAT avait été avisé de la fin de signal des pagettes au début décembre. Un comité interne a été mis en place afin d’assurer la transition pagettes-cellulaires avant le 30 juin. 

«C’est surtout au niveau de l’organisation que c’est complexe, parce qu’on a dû mettre en place tout un nouveau processus. Dans le fond, on ne rejoint pas les personnes de la même façon avec une pagette qu’avec un cellulaire. Nous, ça nous a pris la mise en place d’un nouveau portail, pour être en mesure de joindre [nos employés] avec un cellulaire», précise-t-elle. 

Transitions nécessaires 

Afin de s’assurer que la mise en place du nouveau système d’appel sera efficiente, le comité interne a tenté d’obtenir une prolongation du service de pagette, mais sans succès. 

«Les employés qui recevront le téléphone vont aussi conserver la pagette, le temps de s'assurer que le nouveau système fonctionne adéquatement. Nous serons prêts pour la fin du service de téléavertisseur, prévue le 30 juin prochain. À ce moment-là, toutes les pagettes seront retirées», explique Marie-Ève Therrien, du service des communications du CISSSAT. 

«Nous voulions tôt ou tard disposer des cellulaires, mais nous l’aurions fait d’une façon un peu plus organisée. Maintenant, nous devons y aller de façon un peu plus accélérée», relate Julie Champagne. 

La distribution des cellulaires débutera sous peu. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média