Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

30 mai 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Une pétition pour interdire les bateaux sur le lac Osisko

Lac Osisko Rouyn-Noranda

©Anne Blondin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Sur la photo, on aperçoit la descente de bateaux du quai fédéral qui donne sur le lac Osisko.

Une pétition de 150 signatures, dont 64 de riverains du lac Osisko, à Rouyn-Noranda, a été déposée pour réclamer l’interdiction des bateaux avec de gros moteurs sur le lac.

Guy Leclerc, ex-candidat de Québec solidaire et riverain du lac, a déposé la pétition lors de l’assemblée du conseil municipal du 27 mai. 

«Actuellement, il n’y a pas de riverains qui utilisent des bateaux à moteur ou de moto marines. C’est le bon temps, il n’y a pas d’opposition», a expliqué M. Leclerc. Le fond du lac Osisko est contaminé et il faut éviter de faire remonter les sédiments dans l’eau. «Le lac se remet lentement des préjudices que lui ont causé jadis l’exploitation minière et les rejets municipaux», a cité M. Leclerc en lisant le texte de la pétition. 

De plus, le myriophylle à épi, une espèce exotique envahissante, y est présente. La plante se reproduit par boutures. Lorsqu’un bateau à moteur la rencontre, des milliers de boutures peuvent être produites, favorisant sa propagation. La plante peut atteindre une telle densité qu’elle étouffe carrément les plans d’eau où elle se trouve. La plante a probablement contaminé le lac Osisko en étant transportée par un bateau mal nettoyé. 

Acceptable sous conditions 

Selon le texte de la pétition, il serait acceptable d’autoriser l’utilisation de moteurs pour des raisons de sécurité, lors d’un sauvetage ou pour les moteurs d’appoint des voiliers, qui ne produisent pas beaucoup de mouvements d’eau. 

Les lacs sont la responsabilité de Pêches et Océans Canada. La pétition avait pour objectif de demander à la Ville d’adopter un règlement interdisant la navigation et pour qu’elle entreprenne des démarches auprès de l’organisme fédéral pour obtenir son approbation. 

«Dès juin, il y aura une campagne de sensibilisation à propos des embarcations à moteur sur le lac Osisko et il y aura de l’affichage», a répondu la mairesse, Diane Dallaire, étant donné que ce genre de démarche serait obligatoire pour obtenir l’approbation de l’organisme gouvernemental. 

Commentaires

30 mai 2019

Tomy

salut le lac osisko est déjà contaminé donc sa ferait pas grand chose même si on prend un bateau ou pas

30 mai 2019

Steve Rheault

Pas d’embarcation à moteur

30 mai 2019

Yves Patrick Beaulieu

Le lac Osisko ne peut se rétablir si les conditions empirent, aussi nous pouvons et devons préserver ce lac qui fait l'envie de bien d'autres villes au Québec. Pourquoi pas seulement des voiliers, des barques et des pédalos? La tranquillité agrémentée de couleurs... quand ce n'est pas Osisko en Lumière ou même la Fête d'hiver! Imaginez cette scène du haut de la Larivière, près de Poirier Nissan, en descendant la côte: Des voiles multicolores et des points colorés parcourent le lac, le parc Trémoy, de vert vêtu sous un ciel bleu d'été. Je préfère cette idée à celle d'entendre des hors-bords et des moto marines qui grondent et polluent les eaux d'un lac qui ne veut plus vivre d'agonie...

2 juin 2019

Denis Roux

Je ne suis pas contre mais je permettrais les embarcations avec moteur électrique pour peut-être pêcher à la traine. Quand à la belle vue de la côte de Nissan, peut-être un beau rêve mais, depuis que Rouyn existe, peut-être qu'on y rêve mais ça sera encore un rêve pour longtemps je crois.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média