Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

04 juin 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Repêchage: l’après-Coupe des Huskies se prépare

repechage lhjmq huskies rouyn-noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies amorcent un processus de reconstruction lors du prochain repêchage.

Les Huskies se présentent au repêchage de la LHJMQ en ayant gagné la Coupe du Président et la Coupe Memorial. Les échanges auront cependant laissé une certaine trace, mais le directeur général et entraîneur-chef, Mario Pouliot, est confiant d’avoir fait le nécessaire pour que son équipe s’en sorte sans trop de problèmes.

«Honnêtement, j’aime notre situation. Maintenant, c’est une question d’opportunité et d’étudier ce qu’on peut faire», a-t-il fait valoir.

Son équipe se présente en ayant un choix de 3e ronde et deux choix de 5e ronde en banque pour le moment. «La seule chose qui nous manque vraiment dans notre banque cette année, c’est un choix de 1re ronde et un choix de 2e ronde», a-t-il indiqué.

«Si on peut augmenter notre nombre de choix cette année par voie de transaction, je n’haïrais pas ça. Si possible, j’aimerais aussi en ajouter l’an prochain, mais je me concentre vraiment sur cette année», a-t-il ajouté.

Publicité

Défiler pour continuer

Rappelons que la meute procédera aux échanges de Rafaël Harvey-Pinard, Félix Bibeau et William Cyr lors du repêchage. Les Rouynorandiens récupéreront plusieurs choix en retour des services de leurs trois joueurs.

Le meilleur joueur disponible

Le mandat que Mario Pouliot a confié à son dépisteur-chef Daniel Leblanc est simple.

«On va repêcher le meilleur joueur disponible quand on va parler, peu importe la position. On va repêcher des gars qui ont l’ADN des Huskies» - Mario Pouliot

«On veut des joueurs avec un niveau de compétition très haut, un sens du jeu et de la rapidité. Ce sont des choses importantes pour nous. Je sais que nos dépisteurs ont des gars qu’ils aiment beaucoup. Il reste à voir où les choses vont tomber», a-t-il ajouté.

Il faut dire que le pilote des Huskies n’a pas pu épier les joueurs midget beaucoup cette année. «J’ai vu les joueurs au Défi Gatorade et des matchs ici et là. Par contre, j’ai confiance dans notre groupe de dépisteurs. Ils ont été très performants. J’ai été en contact constant avec Daniel Leblanc cette saison pour indiquer ce que je voulais. Il sait ce que je veux», a-t-il soutenu.

D’autres options

La meute n’a cependant pas tout misé sur le repêchage. «Comme on savait qu’on devait sacrifier des choix, on a trouvé des options et travaillé des choses, notamment du côté des agents libres. On va espérer que ça va aller du bon bord», a fait savoir Mario Pouliot.

Si les agents libres constituent une option gratuite, les Huskies pourraient se tourner vers certaines aubaines. «Il y a aussi des joueurs qui jouent pour une organisation X qu’on a identifiés comme intéressants. De plus, certains joueurs peuvent devenir disponibles pour certaines raisons. À prix donné, ce sont des options pour nous», a-t-il expliqué.

«En bref, on a beaucoup d’options. Il reste à voir comment le marché va se comporter», a-t-il ajouté.

Les 20 ans

Même avec les échanges de Félix Bibeau, Rafaël Harvey-Pinard et William Cyr, la formation rouynorandienne pourrait compter sur le retour de Samuel Naud, Tommy Beaudoin, Tyler Hinam, Vincent Marleau et Louis-Filip Côté.

«Hinam, Marleau et Côté seront nos 20 ans. Mais une chose est sûre, on va écouter toutes les offres. On va prendre la meilleure décision pour les Huskies. On est ouvert à beaucoup de choses», a indiqué Mario Pouliot.

Le problème de la NCAA

Le repêchage de cette année est spécial. En effet, un peu comme lors du repêchage de Nathan Mackinnon et de Jonathan Drouin en 2011, plusieurs joueurs semblent prendre la voie des collèges américains tout en se gardant une porte ouverte du côté de la LHJMQ pour évoluer dans certains marchés.

 

«Un des problèmes, c’est que des clubs jouent des games avec des jeunes. Et on connaît les équipes qui font ça. Un joueur listé en 1re ronde ne devrait pas sortir en 6e ronde. Est-ce qu’il devrait tomber sur une tablette à un moment? On va devoir trouver des solutions pour garder les joueurs, mais respecter les équipes aussi» - Mario Pouliot

Vendre les Huskies

Pour Mario Pouliot, difficile à dire si certains jeunes sont réfractaires à rejoindre la meute. «Je pense que c’est à nous de vendre notre salade. Le pedigree des Huskies des dernières années parle de lui-même. C’est un package intéressant pour les jeunes. On a deux Coupes du Président et une Coupe Memorial en quatre ans. Plusieurs de nos joueurs sont chez les professionnels», a-t-il expliqué.

La dernière édition de son équipe est aussi un bel exemple de ce que le programme rouynorandien peut accomplir. «On n’avait pas beaucoup de choix de 1re ronde dans notre équipe. Ça démontre deux choses: que nos dépisteurs ont l’œil et qu’on développe nos joueurs de la bonne façon», a-t-il souligné.

Qui plus est, un autre argument penche en faveur de l’organisation. «On a aussi des infrastructures de premier niveau. On n’a pas à être gêné de ça. On a une salle vidéo, un salon des joueurs, une salle de conférence, un gymnase, etc. Pas beaucoup d’équipes ont ça. Et c’est quelque chose qui se parle entre joueurs», a confié Mario Pouliot.

 

La région, une priorité

L’an dernier, les Huskies n’ont pigé qu’une seule fois en région, soit la sélection de Gérémy Giasson en 11e ronde. «Les gars qu’on n’a pas sélectionnés, on avait nos raisons. On ne veut pas passer à côté d’un joueur de la région, mais si on ne le prend pas, c’est en fonction des informations qu’on a», a évoqué Mario Pouliot.

Néanmoins, la meute a quelques joueurs à l’œil. «Il y a des joueurs d’ici très intéressants au repêchage. Il reste à voir comment les choses vont tourner. Quand je vois les succès de gars comme Jacob Neveu et Samuel Naud, à quel point ils ont un sentiment d’attachement, c’est sûr qu’on regarde les joueurs de la région de près», a-t-il indiqué.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média