Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

07 juin 2019

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Elle a assisté à plus de 12 000 naissances à Rouyn-Noranda

Angèle Saindon reçoit le Prix Gertrude-Duchemin

Bébé démographie naissance

©Archives - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

De 1973 à 2012, Angèle Saindon a assisté à plus de 12 000 naissances et effectué près de 1000 accouchements, dont la majorité dans des situations d’urgence.

Présente à plus de 12 000 naissances à Rouyn-Noranda pendant ses quelque 45 ans de profession, l’infirmière Angèle Saindon a été honorée par l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de l’Abitibi-Témiscamingue (ORIIAT), qui lui a remis, le 6 juin, le Prix Gertrude-Duchemin.

Née à Saint-Tite, Gertrude Duchemin a exercé, de 1936 à 1976, la profession d’infirmière de colonie au Dispensaire de La Corne. Remis depuis 2007, le prix qui porte son nom est attribué à une infirmière ou un infirmier de l’Abitibi-Témiscamingue qui se démarque par l’excellence de sa carrière et par son apport exceptionnel à la qualité des soins.

Tout un parcours

Appréciée pour son engagement professionnel, son grand sens des responsabilités, son dévouement, son souci de l’excellence des soins, sa force de caractère et sa détermination, Angèle Saindon fait partie des premières cohortes de la formation collégiale en soins infirmiers. Sa contribution au monde de la santé s’étend sur près de 45 ans.

De 1973 à 1985, elle travaille de nuit en salle d’accouchement à l’hôpital de Rouyn-Noranda. Par la suite, jusqu’en 2012 et toujours en salle d’accouchement, elle occupe le poste d’assistante-infirmière de jour. Durant cette période de sa carrière, elle assiste à plus de 12 000 naissances et effectue près de 1000 accouchements, dont la majorité dans des situations d’urgence. «Les gynécologues, médecins, infirmières et parents vous confirmeraient qu’en présence de cette infirmière, la confiance est au rendez-vous», a mentionné l’ORIIAT.

En 2013, elle change de branche pour assumer la fonction d’infirmière soignante en soins palliatifs à la Maison de l’Envol. «Après avoir travaillé auprès du début de vie, elle va terminer sa carrière en accompagnant les patients et leurs familles dans les derniers moments», a commenté l’ORIIAT.

Commentaires

7 juin 2019

Claudette Denomme

Wow quelle manifique travail ,congradulation

7 juin 2019

Danielle vezina

Bravo Angèle, tu mérites bien ce prix.

7 juin 2019

Carol Chartrand

Bravo Angèle tu mérites bien ce prix et la reconnaissance d’un travail si bien fait .

7 juin 2019

Rachel Portelance

Mes sincères félicitations Angèle! Quelle belle reconnaissance et pleinement méritée!!!

7 juin 2019

michelle giroux

bravo mon amie je suis tres contente pour toi..un prix que tu merite vraiement

9 juin 2019

Hélène Laflamme

Tu es la personne la plus exceptionnelle que je connais. Ton courage et ta persévérance sont des exemples pour tous ceux qui t’on côtoyé. Félicitations tu mérites tous les honneurs. Je t’aime chère amie.

27 juin 2019

Denise Gaignard

Ma belle Angele, c'est avec joie que je te félicite pour ton travail tout au long de ta vie, mais aussi, parce que même quand tu n'es pas au travail, tout le monde qui te connais bien, savent que tu es généreuse de ta personne, any time. Je t'aime, ma chum, pour la femme dévouée, gentille, aimante, sociable et je pourrais en mettre et en mettre, car ce sont des qualités qui font partie de toi.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média