Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

11 juin 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Annick Wylde honorée pour ses 30 ans de service

Annick Wylde barrette police

©Samuel Tessier, photographe

François Deschênes, commissaire adjoint et commandant de la Division C à la Gendarmerie royale du Canada, a procédé à la remise de la Barrette du gouverneur général à Annick Wylde, en compagnie de Gerry Mapachee, directeur du Service de police de Pikogan.

SÉCURITÉ PUBLIQUE. Annick Wylde, du Service de police de Pikogan, a été honorée par le ministère de la Sécurité publique, qui lui a remis le 6 juin la Barrette du gouverneur général pour ses 30 années de service au sein d’un service de police canadien.

Cette distinction lui a été décernée lors de la 11e Cérémonie de remise des médailles présentée à Québec dans le cadre du Colloque des directeurs de police autochtones. Trois policières et 11 policiers ont alors été honorés pour leurs services par Ian Lafrenière, adjoint parlementaire de la ministre de la Sécurité publique.

Annick Wylde avait reçu la Médaille du gouverneur général pour services distingués pour ses 20 années de service, en 2012. Elle a fait ses débuts dans la police de Pikogan il y a un peu plus de 30 ans, suivant les pas de son oncle Johnny Mapachee et sa tante Denise Wylde. Elle a fait sa formation à Masteuiash, puis à l’école de police de Nicolet.

Sa carrière l’a ensuite conduite à Lac-Simon, où elle a longtemps travaillé, dont cinq années en tant que directrice. Elle est de retour à Pikogan depuis 2007. Elle a été prêtée deux ans à l’Unité mixte d’enquête sur le crime organisé autochtone (UMECO-A) de la Gendarmerie royale du Canada, d’où elle est revenue mieux outillée en 2015.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média