Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

12 juin 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Il y aura aussi des danseurs à L’Échappée Belle

Danseuses Échappé Belle Rouyn-Noranda

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Thierry de Noncourt

L’Échappée Belle veut offrir des spectacles érotiques diversifiés à Rouyn-Noranda.

Le nouveau bar de spectacles érotiques L’Échappée Belle prévoit offrir des spectacles sensuels diversifiés avec notamment, des danseurs nus à l’occasion. 

Sébastien Blais, propriétaire de l’établissement, souhaite offrir des spectacles de qualité, sans tomber dans la vulgarité. «On veut offrir une diversité de spectacles sensuels, remplis d’érotisme. Pas seulement des danseuses, mais des danseurs aussi. On veut miser sur des spectacles de qualité. Les gens vont repartir avec un bon souvenir», a-t-il expliqué M. Blais. 

Il y aura ainsi des spectacles sur scène, en cabine privée et des danses aux tables. La fréquence des spectacles avec danseurs n’a pas été déterminée pour le moment. 

Diversité 

L’entrepreneur s’est associé avec deux autres personnes qui seront responsables de la gestion du bar Le Belle, où seront présentés les spectacles érotiques. Le rez-de-chaussée et l’étage, rappelons-le, seront deux bars différents: L’Échappée en bas et Le Belle à l’étage. 

Les associés entendent recourir à des agences spécialisées pour offrir les meilleurs spectacles. «On veut présenter des tops modèles», a précisé Sébastien Blais. 

Selon eux, cela répondrait à un besoin au même titre que le reste de l’offre culturelle actuelle, comme les festivals ou le hockey des Huskies. Ils soutiennent que la clientèle d’affaires et touristique réclamerait ce genre de spectacle. En diversifiant l’offre, font-ils valoir, la clientèle s’en trouverait gagnante. «La ville prend de l’expansion. Améliorer l’offre de spectacles érotiques, ça va avec», a lancé M. Blais. 

Une longue histoire 

Le bâtiment qui abritera L’Échappée Belle regorge de légendes. Il y aurait notamment eu une prison dans la cave du bâtiment, mais cette information n’a pas pu être validée formellement. 

Ce qui est vrai, cependant, c’est que l’établissement a appartenu à nul autre que Rogatien Vachon, le célèbre gardien de but de la LNH originaire de Palmarolle, de 1970 à 1975. Ensuite, l’établissement s’est appelé La Brasserie Le Trappeur avant de devenir Le Bar Sportif. 

Modification du zonage 

Pour que le projet se concrétise, la Ville de Rouyn-Noranda doit d’abord procéder à une modification du règlement de zonage de manière à autoriser ce genre d’usage à cet endroit. Les spectacles érotiques sont déjà autorisés, un peu plus loin, sur l’avenue Principale. Le Point d’appui Centre d'aide et de prévention des agressions à caractère sexuel de Rouyn-Noranda a signifié son opposition au projet. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média