Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

19 juin 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Le Théâtre de la Loutre aide la Société Alzheimer du Témiscamingue

Partenaires le temps d’un spectacle

Réal Couture

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Réal Couture promet un spectacle haut en couleur, où l’émotion côtoiera le rire.

Le mardi 3 septembre est une date à encercler de rouge sur votre calendrier. Le Théâtre de la Loutre produira un spectacle bénéfice pour la Société Alzheimer du Témiscamingue. Fait intéressant, le contenu traite aussi de la mémoire.

«La première partie rendra hommage à Renée Claude, dont nous avons récemment appris le diagnostic d’Alzheimer, a indiqué Réal Couture, directeur artistique de la troupe, lors du lancement de l’événement, le 18 juin. Vous ferez ainsi la connaissance d’un duo de chanteuses mère et fille, soit Christine Nadeau et sa fille, Julie-Rose. Des œuvres d’artistes témiscamiens complèteront cette première partie.»

Il s’agit d’une lecture vivante d’un texte de Martin Héroux, où ce dernier fera référence à ses tableaux «Don Quichotte» en parlant de la mémoire qui s’envole pour faire tourner les moulins à vent. Quelques poèmes de poèmes de Mathilde Mantha s’ajouteront à ces lectures vivantes. Ceux-ci seront interprétés sur un fond musical d’André «Dédé» Gagnon.

Deuxième partie internationale

La deuxième partie sera consacrée au théâtre avec la comédie «La Leçon» d’Eugène Ionesco. «Nous aurons le privilège de voir sur scène une coproduction de la Troupalex et du Théâtre de la Loutre, a poursuivi M. Couture. Cette production revêtira un cachet international en ce sens qu’elle sera interprétée par une comédienne française, Anne Roche Bouvier, un comédien suisse, Jean-Pierre Durieux, et une comédienne témiscamienne, Joanne Bergeron.»

La venue de ces deux comédiens européens au Témiscamingue fait partie d’un concours de circonstances provoquées, selon Réal Couture.

«Je présidais le jury pour le 9e Festival de théâtre international de Mont-Laurier, a-t-il précisé. J’ai invité ces deux artistes, que j’avais rencontrés dans le cadre d’événements culturels auxquels j’avais participé en Europe. Ils ont accepté l’invitation et ont également accepté de faire d’une pierre deux coups en ajoutant un crochet au Témiscamingue lors de leur séjour au Québec. Ainsi, les spectateurs témiscamiens pourront assister à une pièce où trois accents différents s’interpelleront sur scène.»

«L’organisme intervient pour soutenir et outiller les personnes atteintes, leur famille et toute personne touchée de près ou de loin par cette maladie. Pour accomplir pleinement sa mission, il faut des sous. Ce partenariat allait donc de soi.» - Réal Couture

Partenariat qui allait de soi

Le Théâtre de la Loutre avait déjà remis des fonds à différents organismes. C’est toutefois la première fois que tous les profits seront consentis à un seul organisme. Le choix de l’organisme et la thématique de la première partie du spectacle ne tiennent certes pas du hasard cette fois-ci.

«Le nombre de personnes touchées par la maladie d’Alzheimer augmente d’année en année au Témiscamingue et la Société Alzheimer, secteur Témiscamingue, doit y faire face quotidiennement avec des moyens modestes, a rappelé M. Couture. L’organisme intervient pour soutenir et outiller les personnes atteintes, leur famille et toute personne touchée de près ou de loin par cette maladie. Pour accomplir pleinement sa mission, il faut des sous. Ce partenariat allait donc de soi.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média