Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

22 juin 2019

Camille Lalancette - clalancette@lexismedia.ca

22 tonnes de matériel envoyées en République démocratique du Congo

Un don de la Paroisse Sainte-Trinité

CL-Conteneur

©Chantal Giroux/Paroisse Sainte-Trinité - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le conteneur à l’étape du remplissage.

La Paroisse Sainte-Trinité a rempli un conteneur de livres, vêtements et vaisselle afin d’aider le démarrage d’une université à Basankusu, en République démocratique du Congo. Le conteneur de 22 tonnes est parti de Rouyn-Noranda le 13 juin dernier.

CL-Conteneur

©Chantal Giroux/Paroisse Sainte-Trinité - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Départ du conteneur.

La coordonnatrice de la Paroisse Saint-Trinité, Chantal Giroux, explique que l’idée d’aider la communauté de Basankusu vient de Mgr Pierre Goudreault. Les prêtres abitibiens d’origine congolaise ont beaucoup aidé au projet. «Le diocèse de Rouyn-Noranda est en partenariat avec le diocèse de Basakusu en République démocratique du Congo. Il y a de ça sept ans que cette entente-là a été créée. Depuis ce temps, on a des prêtres qui viennent du Congo pour nous prêter main-forte», souligne la coordonnatrice. 

«Entretemps est née l’idée de créer une université au diocèse de Basankusu, enchaîne-t-elle. Nous, on voulait apporter notre aide d’une certaine façon. Alors on s’est dit que, vu qu’eux n’ont pas accès à des livres facilement pour monter une bibliothèque, d’abord d’amasser des livres et d’envoyer ça c’était un bon point de départ pour l’université», s’exclame-t-elle. 

CL-Conteneur

©Chantal Giroux/Paroisse Sainte-Trinité - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les boîtes de matériel.

Trois ans d’efforts 

La cueillette auprès des paroissiens a duré trois ans. «L’évêché de Rouyn-Noranda, le diocèse de Rouyn-Noranda, les Chevaliers de Colomb et les Sœurs de Notre-Dame-Auxiliatrice ont accumulé le matériel et nous l’ont remis», précise Mme Giroux. 

Les frais totaux, comprenant la location et le transport du conteneur, s’élèvent à 22 000 $. Grâce à la charité des donateurs, la Paroisse Sainte-Trinité a pu expédier le conteneur, qui devrait arriver à Basankusu à la mi-août. 

«Dans le conteneur, il y avait 1400 boîtes de livres. Il y avait aussi 181 boîtes de vaisselle et 138 valises de linge. La vaisselle et le linge étaient des articles complémentaires, mais ils vont servir quand même à la communauté du diocèse de Basankusu, qui n’est pas très riche. Ça va permettre d’aider les gens», relate Chantal Giroux. 

Rester actuels 

Outre les paroissiens, le Centre de solidarité internationale Corcovado, l’UQAT et le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue ont aussi contribué à la collecte. «Souvent, quand de nouvelles éditions sortent, les anciennes ne servent plus. Alors, c’est sûr qu’ils ont pu faire don de ces livres pour que les gens de Basankusu puissent commencer quelque part avec leur université. Cependant, afin que le contenu des livres demeure d’actualité, on s’était donné un certain nombre d’années qu’il ne fallait pas dépasser», complète Mme Giroux. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média