Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

27 juin 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

L’art pour apprivoiser les monstres sacrés

Rodéo Expérience, une autre exposition terrain de Christian Paquette

Rodéo Expérience

©Gracieuseté

L’artiste Christian Paquette surprend chaque fois qu’il sort l’art de ses créneaux coutumiers.

Le vernissage de l’exposition «Rodéo Expérience», à l’église de Guigues, le 27 juin, illustre encore une fois l’intérêt de la démarche singulière de l’artiste témiscamien Christian Paquette.

«L’exposition de 20 tableaux place le spectateur à l’intérieur de l’arène, où il ne voit que le contact entre le cowboy ou la cowgirl et l’animal, a-t-il indiqué. Il est submergé par l’espace-temps que vivent ces virtuoses du ring dans des épreuves où le monde n’existe plus, mais bien le moment présent dans une poussée de pure adrénaline.»@ST:

S’attaquer aux monstres sacrés du patrimoine

Ce n’est pas la première fois que Christian Paquette s’aventure dans ce type d’interprétation artistique de mastodontes du patrimoine historique du Témiscamingue. Son exposition «Murmures», dans la Forêt enchantée du Lieu national historique Fort Témiscamingue en 2015, en avait surpris plus d’un. Il avait littéralement investi les lieux avec des œuvres toutes plus surprenantes les unes que les autres.

En 2017, il avait présenté «Sous l’écorce», une exposition tout aussi étonnante, dans le hangar du T.E. Draper à Angliers. Il s’agissait alors de gravures sur bois qui plongeaient le visiteur au cœur de l’exploitation forestière dont le T.E. Draper avait été un acteur important.

Rodéo Expérience

©Gracieuseté

Cette exposition a de quoi intéresser même les plus néophytes en matière d’arts visuels.

«L’exposition de 20 tableaux place le spectateur à l’intérieur de l’arène, où il ne voit que le contact entre le cowboy ou la cowgirl et l’animal» - Christian Paquette

«Pour moi, il s’agit d’une interprétation de quelque chose qui marque l’imaginaire d’une communauté, mais il s’agit aussi de démocratiser l’art en le sortant des galeries et des salles d’exposition et en le rendant accessible là où se trouvent les gens qui ne fréquentent pas forcément les salles d’exposition ou les galeries d’art», a fait observer M. Paquette.

Une recherche approfondie

L’exposition «Rodéo Expérience» repose sur une recherche approfondie où Christian Paquette a fait incursion dans le monde incroyable du rodéo au Festival Western de Guigues, puis à celui de Saint-Tite, en passant par le Stampede de Calgary.

 

«Avec ma caméra, j’ai pris un nombre incalculable de photos, où j’ai pu capter ces moments privilégiés qui sont devenus les bases de mon inspiration pour cette exposition, a-t-il noté. Cette recherche et cette réflexion font partie intégrante de l’œuvre livrée au public.»

 

Rodéo Expérience

©Gracieuseté

Cette exposition a de quoi intéresser même les plus néophytes en matière d’arts visuels.

Une œuvre magistrale dans un champ

Quelques heures avant le vernissage de l’exposition Rodéo Expérience, l’artiste songeait déjà à une autre exposition d’envergure. «J’aimerais un jour m’approprier un champ de culture et y déployer une œuvre magistrale», a-t-il conclu.

Parions que ce projet se concrétisera et révélera aux visiteurs les plus incroyables images du patrimoine agricole témiscamien filtrés à travers l’œil de cet artiste non conventionnel.

L’exposition «Rodéo Expérience» est présentée du 27 juin au 2 septembre inclusivement à l’église de Saint-Bruno-de-Guigues, au 27 rue Principale Nord. La 38e édition du Festival western de Guigues se tiendra, quant à elle, du 6 au 11 août.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média