Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 juin 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Une première course de nuit à Taschereau

stock car taschereau

©Photo tirée de Facebook

Chaque année, plus de 800 spectateurs assistent aux courses de Taschereau. L’organisation espère en accueillir 1000 le soir du 20 juillet.

Les organisateurs du Stock car de Taschereau mettent le paquet pour impressionner les foules. Avec les nouveautés de cette année, ils espèrent devenir la référence du monde du stock car en Abitibi-Témiscamingue.

Pour la cinquième année consécutive, le circuit de Taschereau offrira plusieurs journées de courses. La première a eu lieu le samedi 29 juin, mais le gros événement sera le 20 juillet. Une troisième journée de courses sera proposée le 10 août. Les organisateurs ne visent rien de moins que de devenir le circuit par excellence en Abitibi-Témiscamingue. 

«Cette année, on a réarrangé l’espace pour les visiteurs, a expliqué Jean-Pierre Bergeron, président du comité organisateur. On a remonté les estrades pour qu’elles soient plus hautes et on a agrandi le terrain, ce qui nous donne maintenant près de 400 pieds d’estrades.» 

L’addition des nouvelles estrades devrait permettre d’accueillir jusqu’à 1000 spectateurs lors des courses estivales. 

Courses de nuit 

Une autre nouveauté de cette année, les organisateurs vont tenir des courses pendant la soirée du 20 juillet. Celles-ci s’étaleront jusque dans la nuit. «Autour des grands centres urbains, c’est toujours comme ça, a indiqué Jean-Pierre Bergeron. Ils tiennent tous leurs courses à partir de 19h.» 

Les courses débuteront en fin d’après-midi avec des épreuves contre la montre où les pilotes pourront participer un après l’autre. Le pilote qui réalisera le meilleur temps remportera un prix. «Vers 19h30-20h, on va commencer les courses. Ça devrait se terminer entre minuit et 1h du matin», a ajouté M. Bergeron. 

L’avantage des courses de soir 

Dépendamment de la participation du public et de la réaction des pilotes, ce genre de course pourrait devenir plus fréquent à Taschereau. 

«Le gros avantage de faire les courses de soir, c’est au niveau de la surface de la piste, a mentionné Jean-Pierre Bergeron. En soirée, la piste ne s’assèche pas à cause du soleil, donc ça réduit de beaucoup la poussière.» 

La piste demeure ainsi identique pendant toute la durée de la course. C’est un gros avantage, surtout pour un circuit comme celui de Taschereau, qui est fait sur de la terre battue. 

«Si la piste est bien arrosée et qu’il n’y a pas de soleil, ça devient comme de l’asphalte, a souligné M. Bergeron. Il n’y a pas de trous qui se forment. Certains jours, quand les conditions sont parfaites, la piste devient presque noire comme de l’asphalte.» 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média