Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

03 juillet 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

22 équipes à la conquête du Tour de l’Abitibi

Tour Abitibi - Étape 5 Podium

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Riley Pickrell (au centre), maillot orange du Tour de l’Abitibi l’an dernier, aura l’occasion de récidiver cette année.

22 équipes seront sur la ligne de départ du Tour de l’Abitibi, du 15 au 21 juillet à Rouyn-Noranda. De ce nombre, 5 sont des équipes nationales.

Sans surprise, les équipes canadiennes et américaines s’élanceront avec la volonté de remporter l’épreuve témiscabitibienne.

Champion sprinteur du Tour l’an dernier, le Britanno-Colombien Riley Pickrell devrait assurément être un nom à surveiller, lui qui vient de terminer au 7e rang du championnat canadien junior.

Du côté américain, Michael Garrison figure parmi les grosses pointures. L’Américain a terminé au 3e rang au championnat national des États-Unis au contre-la-montre. Son coéquipier de l’an dernier, Gianni Lamperti, arrivera pour sa part avec le titre de champion américain sur route.

Il ne faudra pas oublier la France qui ne laissera pas sa place. Le Danemark et le Maroc, pour leur part, feront un retour au Tour de l’Abitibi après avoir été absents au cours des deux dernières années.

Une diminution

Malgré la présence de ces cinq équipes nationales, celles du Japon, de la Nouvelle-Zélande et de la Thaïlande n’y seront pas cette année. «Pour ces équipes, c’est très loin. Il y a une question budgétaire. Ce sont des coûts élevés et il y a aussi des courses en Europe. Ils font des choix», a soutenu la présidente de l’évènement, Suzanne Fortin.

Malgré tout, elle croit que le calibre sera relevé. «Les cinq équipes nationales sont très fortes. Des équipes comme la France et le Danemark vont se battre avec le Canada et les États-Unis pour le maillot brun», a-t-elle mentionné.

11 équipes canadiennes et 6 américaines

Aux équipes nationales s’ajoutent 11 équipes canadiennes, dont 6 équipes québécoises.

L’équipe régionale Iamgold sera une nouvelle fois du départ. «Pour le Tour, c’est un peu le résultat de nos années de travail de voir une équipe régionale s’élancer. On voit des cyclistes issus de l’Abitibi-Témiscamingue et ils sont très bons. Plusieurs d’entre eux, au cours des dernières années, ont été repêchés par le Canada et le Québec», a souligné Suzanne Fortin.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média