Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

04 juillet 2019

Marc-André Landry - malandry@lexismedia.ca

Québec confirme le nouveau bâtiment pour le GMF-U de Val-d’Or

Le bâtiment doit être livré pour 2021

Annonce McCann GMF Val-d'or

©Marc-André Landry - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La ministre Danielle McCann, accompagnée sur cette photo de Dre Andréanne Lafort, du GMF-U de la Vallée-de-l’Or, et du ministre Pierre Dufour.

Le groupe de médecine familiale universitaire (GMF-U) de la Vallée-de-l’Or aura enfin droit à un bâtiment permanent digne de ce nom d’ici 2021. La ministre de la Santé Danielle McCann a confirmé la nouvelle jeudi, à Val-d’Or.

Cette annonce de près de 10 M $ vient concrétiser l’un des engagements électoraux du ministre régional Pierre Dufour. Le GMF-U de Val-d’Or, qui offre des services cliniques à la population tout en assurant la formation de futurs médecins de famille, loge depuis 2014 dans un complexe unimodulaire temporaire, dont le contrat de location arrive à échéance en mars 2021. Ces locaux présentent plusieurs limitations techniques, sont devenus trop petits et sont dépourvus d’espace pour la recherche.

La future construction doublera la superficie du GMF-U, soit à environ 1700 mètres carrés, et sera située tout juste derrière les locaux actuels, sur le site de l’Hôpital de Val-d’Or.

«Nous nous sommes engagés à investir dans les régions du Québec afin d’offrir les soins et des services de proximité de qualité et notre appui à ce projet le démontre. C’était urgent de trouver une solution immobilière permanente et cette nouvelle construction offrira un lieu de pratique attractif pour les futurs médecins de famille», a commenté la ministre McCann.

Une oreille attentive

Cette dernière a été mise au fait du dossier dès sa première rencontre avec Pierre Dufour.

«J’ai reçu une oreille attentive, s’est réjoui le député d’Abitibi-Est. On a réussi à faire comprendre l’urgence de la situation et le travail de mon équipe s’est poursuivi pour aboutir à ce résultat. C’est le fun de pouvoir réaliser des choses pour le bien commun. Ça va permettre d’améliorer nos outils en santé dans la MRC et nous rendre plus attractifs pour les futurs médecins. Une part du crédit revient aujourd’hui au Dr Alain Autier qui m’a allumé à la problématique durant ma campagne électorale, l’été dernier, puis au président du CISSAT, Claude Morin, qui m’a confirmé qu’il s’agissait bien d’une priorité pour les services dans notre MRC.»

GMF-U

L’équipe du GMF-U a accueilli la nouvelle avec enthousiasme et soulagement. Selon Dre Andréanne Lefort, chef du volet GMF-U, il s’agit d’une solution qui contribuera à augmenter le pourcentage de citoyens qui auront accès à un médecin de famille.

«Le GMF-U est devenu un moteur pour le recrutement de médecins et nous avions besoin de cette bonne nouvelle pour assurer un milieu d’enseignement plus approprié pour notre clientèle», a-t-elle souligné.

Délais serrés

Par ailleurs, tant le ministre Dufour que la ministre McCann ont promis que l’échéancier serré pour livrer le nouvel édifice sera respecté, soit d’ici 2021.

«C’est un dossier qui ne prendra pas de temps à avancer. Il a été mis sur la voie rapide. Beaucoup de travail a déjà été réalisé concernant l’élaboration des plans. Il reste du travail à faire au CISSSAT pour élaborer un programme fonctionnel et technique, mais le cabinet de la ministre est conscient que ça ne peut pas retarder», a fait valoir Pierre Dufour.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média