Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

08 juillet 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

La construction du nouvel atelier mécanique est prévue pour l’automne

Un projet de 4 M $ à Rouyn-Noranda

Travaux publics Rouyn-Noranda

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Le nouveau garage de 4 M $ devrait être livré à l’automne 2020.

Le processus de réalisation du nouvel atelier mécanique de la Ville de Rouyn-Noranda, évalué à près de 4 M $, est enclenché.

La firme Trame a obtenu le contrat d’architecture pour sa construction, au montant de 118 000 $, et la firme LeadR a décroché le contrat d’ingénierie, au montant de 146 000 $. La construction du nouvel atelier mécanique devrait débuter au courant de l’automne sur le chemin du Docteur-Lemay, à proximité du garage municipal actuel. L’ouvrage devrait être livré à l’automne 2020. 

Bye bye CGER 

Le nouveau bâtiment est nécessaire puisque la Ville a mis fin, l’an dernier, à son contrat avec le Centre de gestion de l’équipement roulant (CGER) pour la gestion de sa flotte de véhicules. 

La décision a été prise pour rendre plus efficace la gestion de la flotte de véhicules et permettre d’intervenir plus rapidement lors des bris de véhicules outils, entre autres, comme les souffleuses ou les balais mécaniques. Il y a eu plusieurs épisodes où ces équipements n’étaient pas disponibles en raison des bris et des délais d’intervention du CGER par le passé. Ces événements ont engendré de fortes réactions de la part des citoyens, insatisfaits des opérations de déneigement ou de nettoyage des rues. 

Rouyn-Noranda reprendra donc la gestion de sa flotte de véhicules entre le 1er août et le 1er septembre. Prochainement, la Ville procédera à l’achat de divers outils et équipements pour l’atelier. En attendant, la Ville a loué un bâtiment pour effectuer l’entretien des véhicules. 

Le budget de la flotte de véhicules à Rouyn-Noranda est de 4 M $ par année et il devrait demeurer le même une fois l’entente terminée. L’ancienne entente permettait de profiter d’économies d’échelle grâce aux achats en gros du CGER. 

Équipement de rechange 

La Ville prévoit par ailleurs acquérir une souffleuse de rechange pour pallier les bris occasionnels. 

«C’est dans les plans d’avoir un équipement supplémentaire à court ou moyen terme parce que bien que d’ordinaire, on soit capable d’en louer au besoin, l’hiver dernier, qui a été difficile pour l’ensemble du Québec, il n’y avait aucune souffleuse de rechange de disponible», a expliqué Réjean Lesage, directeur des travaux publics et services techniques. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média