Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

11 juillet 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Daniel Laframboise: l’enquête préliminaire aura finalement lieu

Daniel_Laframboise_mugshot

©Sûreté du Québec

Daniel Laframboise, au moment de son arrestation, le 2 août 2018.

Après avoir vu son enquête préliminaire être reportée en raison d’une contestation de son avocate, Me Véronique Talbot, à la suite de nouvelles preuves, la date a été finalement fixée le 7 juillet à Ville-Marie. Elle se tiendra le 15 octobre 2019 pour une durée d’une semaine.

À la suite du dépôt de nouveaux éléments de preuve par la poursuite le 17 juin dernier, Me Talbot avait tenté d’obtenir le report de l’enquête préliminaire. Après le refus de la juge Marie-Claude Bélanger d’acquiescer à cette demande, l’avocate de la défense avait porté sa requête devant la Cour supérieure.

Le juge Richard Grenier a cependant refusé cette demande et renvoyé l’avocate devant la juge Bélanger pour décider d’une nouvelle date.

L’enquête préliminaire s’amorcera finalement le 15 octobre, près de quatre mois après la date prévue.

Longue procédure

Arrêté le 2 août 2018, Daniel Laframboise est toujours détenu de manière préventive en attente de la suite des procédures. Âgé de 50 ans, il fait face à de nombreux chefs d'accusation dans trois dossiers qui vont de l'agression sexuelle aux voies de fait graves, en passant, par les voies de fait, les menaces, la séquestration, la transmission d'images intimes des victimes et la fausse identité, alors qu'il se serait fait passer pour ses victimes. Il fait aussi face à des accusations d’avoir tenté d’induire ses victimes par des menaces, des accusations ou de la violence, afin qu'elles deviennent ses soumises.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média