Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Soccer

Retour

14 juillet 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Philippe Chevalier: suivre ses rêves

Le défenseur central est lui aussi en Floride

Philippe Chevalier

©Gracieuseté - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Philippe Chevalier évolue lui aussi pour les Omega Select qui évolue dans la US Premiership en Floride.

Tout comme Nicolas Théberge, Philippe Chevalier est lui aussi en Floride avec les Omega Selects pour disputer une saison dans la US Premiership avant de rejoindre les Pioneers de MidAmerica Nazarene de Kansas City. 

«Je ne m’attendais jamais à vivre ce que je vis. Je n’aurais jamais pensé jouer dans une ligue aux États-Unis. Mais c’est mon but, mon rêve», a-t-il confié. 

«Je rêve toujours d’aller plus loin. J’essaie de ne pas trop y penser et de continuer à travailler fort. Je suis heureux. Quand tu gardes espoir, tout peut arriver», a-t-il ajouté. 

Exilé à Montréal, Philippe Chevalier a découvert que le soccer, ça allait plus loin que la métropole. «Quand on est parti jouer dans le AAA, on s’est rendu compte que ce n’était pas grand-chose. Il y a des choses beaucoup plus grosses», a-t-il soutenu. 

Une rencontre importante 

C’est grâce à l’entremise de son compatriote rouynorandien que Philippe Chevalier a rencontré l'entraîneur des Omega Selects. «Je l’ai rencontré en septembre et je suis allé faire un stage avec lui en Floride en novembre dernier. J’ai vraiment aimé son coaching. Il a repéré des choses très simples dans mon jeu que je ne faisais pas. Puis, quand j’ai appliqué ce qu’il m’a dit en match, j’ai vu une grande différence», a-t-il exposé. 

C’est ainsi qu’il s’est joint, cet été, aux Omega Selects qui dispute une saison dans la US Premiership. «Les pratiques sont intenses et dures physiquement. J’ai appris beaucoup de choses. En peu de temps, je suis devenu un meilleur joueur», a soutenu le jeune Rouynorandien.

«Je rêve toujours d’aller plus loin. J’essaie de ne pas trop y penser et de continuer à travailler fort. Je suis heureux. Quand tu gardes espoir, tout peut arriver» - Philippe Chevalier

Direction Kansas City 

Tout comme Nicolas Théberge, Philippe Chevalier rejoindra l’équipe de MidAmerica Nazarene de Kansas City. «J’ai eu plusieurs échanges avec l’entraîneur. Il cherchait un défenseur central. Il s’est montré vraiment très intéressé à mes services», a-t-il raconté. 

Si tout semblait un peu invraisemblable de prime abord, quand il a vu le montant de la bourse, il a su que c’était sérieux. «Ce fut de grosses discussions avec ma famille pour prendre une grosse décision. J’ai finalement accepté d’y aller», a-t-il mentionné. 

Le jeune homme explique que si son équipe n’évolue pas dans la NCAA, le calibre de la NAIA n’est pas si différent. «La seule différence, c’est que le top 10 ou 20 de la NCAA est un peu plus relevé, mais le reste est assez semblable. De plus, la NAIA est plus permissive sur certains règlements, notamment pour les joueurs ayant évolué professionnels. Ça fait en sorte qu’il y a beaucoup d’étrangers qui ont joué dans de grosses académies en Europe. C’est une culture différente.» 

Lors de sa visite de l’université, il a su qu’il allait faire le bon choix. «On a rencontré des Portugais, des Espagnols, des Brésiliens. Après deux jours, j’avais l’impression que ça faisait deux mois que j’étais là. Il y avait vraiment une belle dynamique, une belle chimie. C’est une des choses qui m’a donné le goût d’y aller», a-t-il soutenu. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média