Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

23 juillet 2019

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Grand inventaire régional pour sauver le monarque

Les célèbres papillons ont besoin de vos yeux

©Gracieuseté - Corporation aurifère Monarques

Le monarque est sans doute l’une des espèces de papillon les plus faciles à distinguer. L’espèce est malheureusement considérée depuis plusieurs années comme menacée d’extinction.

La population est invitée à collaborer à un inventaire d’envergure des papillons monarques sur le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue.

Chapeautée par l’Insectarium de Montréal, cette activité s’inscrit dans le cadre de Mission Monarque, un programme de recherche et d’éducation destiné à assurer la sauvegarde de cette espèce menacée.

Le blitz d’identification aura lieu du 27 juillet au 4 août. Durant cette période, toute personne qui se déplacera en forêt ou dans les champs sera invitée à trouver de l’asclépiade, une fleur essentielle au célèbre papillon orange et noir. Elle devra ensuite repérer la présence de chenilles, de cocons ou de papillons et à transmettre ses observations à Mission Monarque.

Le formulaire d’observation ainsi que des détails et de nombreuses images permettant de bien identifier les asclépiades et les monarques sont disponibles au www.mission-monarch.org. À Rouyn-Noranda, la Fonderie Horne, qui s’implique dans le projet, a aussi mis des trousses d’identification à la disposition de ses employés.

Publicité

Défiler pour continuer

Déjà des actions concrètes

Plusieurs gestes ont par ailleurs déjà été posés par des sociétés minières. Ainsi, en avril 2018, la Corporation aurifère Monarques, dont le symbole représente, justement, un papillon, s’est notamment engagée à créer, sur les propriétés qu’elle possède en Abitibi-Témiscamingue, des espaces pour la culture de l’asclépiade.

Quant à la Fonderie Horne, celle-ci collabore avec l’UQAT à un projet de recherche sur la végétalisation de sites miniers avec des plantes à fleurs favorisant les pollinisateurs. Le projet consiste à comparer différentes espèces de plantes avec divers types de sols pour déterminer la combinaison la plus favorables aux insectes pollinisateurs, parmi lesquels figure le monarque.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média