Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

31 juillet 2019

Camille Lalancette - clalancette@lexismedia.ca

266 livres de déchets amassés au lac Osisko

Une quarantaine de citoyens ont répondu à l’appel de Mission 100 tonnes

CL-Bilan mission 100 tonnes

©Camille Lalancette - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Karine Cloutier et Jimmy Vigneux en train de peser les déchets.

L’opération nettoyage qui a eu lieu le 30 juillet sur les berges du lac Osisko a permis à la quarantaine de personnes qui y ont pris part d’additionner 266 livres à l’objectif de 100 tonnes établi par l’organisme Mission 100 tonnes.

Le cofondateur du mouvement, Jimmy Vigneux, se réjouit de cette action citoyenne. Il espère voir de plus en plus de gens se mettre à ramasser des déchets. 

«Il faut que les citoyens se prennent en main et qu’ils refusent que ce soit sale. Qu’on refuse qu’il y ait des déchets dans notre environnement et qu’on ne les laisse pas traîner. Il faut qu’on les ramasse automatiquement. Oui, souvent, il maque de poubelles, mais il y en a juste à proximité. Ce n’est donc pas normal qu’à 10 mètres, il y ait des déchets», a-t-il déclaré. 

Karine Cloutier, ambassadrice pour Mission 100 tonnes, a vu avec satisfaction des citoyens accomplis. «On a ramassé des milliers de mégots de cigarette. Tout le monde a été sidéré d’en voir autant, mais les gens sont contents de l’avoir fait parce qu’ils trouvent que c’est important», a-t-elle souligné. 

Publicité

Défiler pour continuer

CL-Bilan mission 100 tonnes

©Camille Lalancette - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Une quarantaine de citoyens sont venus ramasser les déchets, le mardi 30 juillet.

Triage des déchets 

Les différentes matières ont été séparées afin de permettre un meilleur tri à l’écocentre. La Ville de Rouyn-Noranda devrait s’occuper du transport des déchets. 

Mobilisation citoyenne 

Mme Cloutier dit s’être entretenue avec une citoyenne qui aimerait inciter les élèves de son école à ramasser des déchets. «Les gens se mobilisent; c’est tout simple. Ramasser des déchets, ça ne prend la permission de personne. Il faut juste que les gens se motivent, qu’ils se trouvent des sacs, des seaux et des gants. Ce sont les déchets de tout le monde, alors c’est parfait que tout le monde participe à la corvée», a-t-elle indiqué. 

M. Vigneux a soutenu que sa tournée provinciale laisse sa marque et que plusieurs citoyens continuent de ramasser des déchets dans les semaines après le passage de Mission 100 tonnes dans leur patelin. 

«C’est un petit geste qui fait partie d’un grand tout. On fait le tour de 21 villes du Québec. À chaque ville où l’on va, on est 20, 50, 100 à nettoyer les berges. Ce n’est plus juste un petit geste, c’est un grand mouvement qui est rendu provincial», a-t-il fait valoir. 

Le Conseil régional de l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue et le Groupe ÉCOcitoyen ont aussi pris part à l’activité. 

Le cumul de Mission 100 tonnes montrait près de 48 tonnes mardi.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média