Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

01 août 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Steeve Mathias amorce sa 15e année comme chef

Il a une fois encore été réélu au Conseil de bande de la Long Point First Nation

Steeve Mathias

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Steeve Mathias est si familier avec les rouages politiques de sa communauté qu’il semble avoir reçu les clefs du Conseil de bande dès le biberon.

Steeve Mathias semble avoir reçu les clefs du Conseil de bande de la Long Point First Nation dès le biberon, tant il semble familier avec la politique dans sa communauté de Winneway. Normal, il cumule déjà 14 années comme chef plus trois autres comme conseiller.

Le développement économique, l’assise territoriale et les relations avec les voisins font partie des priorités toujours à l’ordre du jour pour le Conseil, qui a été entièrement réélu le 26 juillet. «Quand on parle de territoire, on parle forcément de relations et de cohabitation avec tous les gens qui occupent un même territoire», a rappelé Steeve Mathias.

En ce sens la poursuite du projet de reconstruction des ponts du Grassy Narrow, en partenariat avec la municipalité de Moffet, demeure au cœur des priorités, car il comprend plusieurs volets. «Nous voulons nous assurer de sécuriser le financement, a-t-il précisé. De ce projet découleront d’autres projets importants pour nous, comme le développement touristique, dans lequel un volet culturel de notre communauté sera inclus.»

Faire renaître les Serres Kitigan

Parmi les projets de développement économique dans les cartons du Conseil de bande figure celui de faire renaître les Serres Kitigan, qui avaient connu un grand succès au milieu des années 1990. Ce projet et le développement de la foresterie avec les chevaux avaient d’ailleurs été cités en exemple à plusieurs reprises.

«Nous sommes toujours propriétaires de l’entrepôt à patates à Moffet, a mentionné M. Mathias. Nous pensons également à développer une pourvoirie. Ce ne sont pas les projets qui manquent.»

«La question de l’autonomie gouvernementale de nation à nation n’est toujours pas réglée» - Steeve Mathias

Sur le grand échiquier politique, des actions seront également entreprises pour ramener le gouvernement à la table de négociations afin de faire avancer les dossiers de sécurité publique, de foresterie, des mines et plusieurs autres enjeux majeurs pour la communauté. «La question de l’autonomie gouvernementale de nation à nation n’est toujours pas réglée», a insisté Steeve Mathias.

Un seul tour

Comparativement aux dernières élections, où Steeve Mathias avait été élu au second tour avec 161 votes, face à Kathleen Jérôme, qui en avait récolté 88, un seul tour aura suffi, cette fois, à lui donner la majorité. Des 212 membres qui ont exercé leur droit de vote, il a obtenu 142 voix face à son adversaire, Raymond Mathias.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média