Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

01 août 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Timiskaming First Nation élit un conseil de bande à majorité féminine

La nouvelle cheffe Sacha Wabie veut jouer un rôle d’écoute et de gardienne de la culture

Sacha Wabie TFN

©Facebook

Les membres du nouveau Conseil de bande, composé majoritairement de femmes, entourent la cheffe Sacha Wabie.

Élue avec une majorité de 54 voix, c’est bien humblement que Sacha Wabie entreprend son mandat de cheffe de la Timiskaming First Nation (TFN), située près de Notre-Dame-du-Nord, au sein d’un Conseil de bande presque entièrement composé de femmes.

«C’est à la suggestion de notre ancien chef, Wayne Mckenzie, qui ne sollicitait pas un second mandat, que j’ai accepté de me lancer dans la course, a-t-elle avoué, quelques jours après l’élection du 20 juillet. Elle l’a emporté avec 168 voix, alors que son plus proche adversaire en avait récolté 114 et le dernier, 111.

Politique au féminin

Actuellement, trois des neuf communautés établies dans la grande région algonquine sont dirigées par des femmes. En plus de Sacha Wabie, la communauté de Wolf Lake, dans le sud du Témiscamingue, avait élu Lisa Robinson en décembre 2018. Celles-ci s’ajoutent à Adrienne Jérôme, cheffe de Lac-Simon élue en 2016 et réélue en 2018.

Sacha Wabie

©Gracieuseté

Sacha Wabie, entreprend son mandat en étant à l’écoute des membres de sa communauté.

Fait inédit, alors que les conseils de bande accueillent de longue date des femmes à leur table, à la Timiskaming First Nation, les sièges de conseillers sont en ce moment majoritairement occupés par des femmes, soit cinq sur sept, incluant la cheffe Wabie.

Publicité

Défiler pour continuer

«Je pense que nous pouvons tous être d'accord pour dire que travailler ensemble pour aider notre communauté à guérir serait un bon départ» - Sacha Wabie

Travailler ensemble pour mieux guérir

Au lendemain de l’élection, Mme Wabie a remercié ceux qui ont participé à la course et les membres de la communauté qui se sont rendus aux urnes. «C'est une grande responsabilité, et je pense que nous pouvons tous être d'accord pour dire que travailler ensemble pour aider notre communauté à guérir serait un bon départ, avait-elle écrit sur sa page Facebook. Meegwetch pour la confiance que votre vote a montrée. Je sais que nous allons tous faire de notre mieux pour vous servir.»

Membre du précédent Conseil de bande, Sacha Wabie poursuit de ce fait son implication dans sa communauté, et ce, avec un bel enthousiasme. À titre professionnel, elle œuvre aux premières lignes en travail social. Elle a également été membre du conseil d’administration des services de garde dans sa communauté, où elle réside depuis sa naissance.

À l’écoute

À titre de cheffe, Sacha Wabie entend mettre en valeur et promouvoir auprès des plus jeunes la transmission de la culture et des traditions de la communauté. Les projets déjà enclenchés, tels la station d’essence et le village algonquin touristique, recevront aussi une attention particulière du nouveau conseil.

«Nous travaillons présentement à une consultation pour élaborer le plan stratégique des cinq prochaines années pour la communauté, a indiqué Mme Wabie. Nous tenons à connaître la vision de nos membres. Ce plan sera notre guide pour les années à venir.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média