Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

11 août 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

«Pour moi, c’est un nouveau défi»

Marc-André Bourdon quitte son poste d’adjoint pour celui de dépisteur-chef des Huskies

Huskies Rouyn-Noranda Repechage

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Marc-André Bourdon en discussion avec Daniel Leblanc lors du repêchage de la LHJMQ en juin dernier.

Après deux saisons comme entraîneur adjoint avec les Huskies, Marc-André Bourdon relèvera un nouveau défi au sein de l’organisation, alors qu’il a accepté de prendre en charge le département du recrutement en tant que nouveau dépisteur-chef de l’organisation. 

L’ancien numéro 3 des Huskies revient à un rôle qu’il a déjà occupé par le passé. «J’ai commencé avec les Huskies comme recruteur avant de m’occuper du développement des joueurs», a-t-il rappelé. 

Publicité

Défiler pour continuer

Plusieurs facteurs ont entré en ligne de compte dans la décision de Marc-André Bourdon d’accepter ce poste. «Je suis nouvellement marié et nous formons un jeune couple. Ce poste me donnera plus de flexibilité. Il y a des choses comme ça qui ont pesé dans la balance, a-t-il confié. Le scouting fitte aussi mieux avec ma vie personnelle en ce moment. J’ai aimé mon expérience derrière le banc et je ne ferme pas la porte au coaching.» 

Marc-Andre Bourdon

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Marc-André Bourdon a occupé les fonctions d’entraîneur-adjoint pendant deux saisons complètes avec les Huskies.

Pour le principal intéressé, il ne s’agit aucunement d’une régression. «Je vois ça comme un nouveau défi. Ça me permet d’ajouter une corde à mon arc. Je prends encore plus d’expérience», a-t-il indiqué. 

Tradition d’excellence 

Rappelons que ce poste est devenu disponible dans la hiérarchie de la formation rouynorandienne en raison du départ de Daniel Leblanc, qui a été engagé par le Wild du Minnesota. «On se doutait que l’organisation allait possiblement perdre les services de Daniel Leblanc pour le compte d’une organisation professionnelle. On s’est assis, Mario et moi, et on regardait les différentes options. Quand son départ est devenu officiel, on s’est assis de nouveau et on a regardé ce qui faisait le plus de sens pour l’organisation», a expliqué Bourdon. 

Pour le nouveau dépisteur-chef, il est important de continuer la tradition d’excellence. «On a une belle tradition de scouting. Je veux continuer l’ère d’excellence que Raphaël Pouliot [qui a gradué avec les Golden Knights de Las Vegas] et Daniel ont amenée.» 

Mario Pouliot croit aussi que Marc-André Bourdon a le potentiel de monter au prochain niveau.

«Je continue d’y aller au jour le jour. Je suis entièrement heureux dans l’organisation des Huskies. C’est une organisation solide avec des propriétaires solides qui nous laissent travailler» - Marc-André Bourdon 

Bourdon gardera de très bons souvenirs de son passage derrière le banc, alors qu’il aura eu l’occasion de soulever aussi bien la Coupe du Président que la Coupe Memorial. «J’ai vraiment aimé entraîner. Ça va vraiment me manquer d’être au jour le jour avec les gars, mais je suis fier de ce qu’on a accompli, surtout avec un staff aussi petit. C’est quelque chose d’assez formidable», a-t-il mentionné. 

Avoir un meilleur œil 

Marc-André Bourdon croit aussi que son expérience d’adjoint lui servira dans ses nouvelles fonctions. «Avoir été derrière le banc, ça va m’aider grandement dans le dépistage. C’était facile pour moi de repérer l’offensive et le talent. Sauf qu’en entraînant, je vois maintenant plein de détails qu’on ne remarque pas nécessairement», a-t-il fait valoir. 

Le fait d’avoir côtoyé Mario Pouliot sera aussi un autre point positif. «Je suis sur la même page que lui. Je connais son système et ce qu’il recherche. Je sais quels ingrédients il utilise dans sa recette et je vais les amener dans le dépistage», a assuré Bourdon. 

Tommy Tremblay rejoint la meute 

Les Huskies ont annoncé l’embauche de Tommy Tremblay comme dépisteur. Ce dernier a notamment évolué dans le circuit Courteau pour les Cataractes de Shawinigan et les Olympiques de Gatineau. «C’est un passionné et un travaillant. Il a aussi joué dans la LHJMQ. C’est une addition solide», a souligné Marc-André Bourdon. 

Notons que Lawrence Benjamin ne sera pas de retour au sein de l’équipe de dépisteurs, alors que Stéphane Comeau joindra les rangs des Islanders de Charlottetown. 

Fred Poulin, Yannick Gaucher, Didier Bochatay, Luc Caissie, Jean Marois, Jean-Maxime Paquin, Claude Lavoie et Étienne Rouleau sont les autres dépisteurs de la meute. Quelques personnes assurent aussi une présence du côté ontarien. 

Huskies Rouyn-Noranda Coupe Memorial

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Marc-André Bourdon a tissé des liens solides avec les joueurs des Huskies lors de son passage comme entraîneur adjoint.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média