Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

13 août 2019

Camille Lalancette - clalancette@lexismedia.ca

Vélo Cité étouffé par les plantes du lac Osisko

L’organisme est contraint de fermer son service d’embarcations à cause des espèces envahissantes

Vélo cité

©Camille Lalancette - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les plantes aquatiques envahissantes sont nombreuses à pousser sur le fond du lac Osisko.

Vélo Cité Rouyn-Noranda se voit obligé de fermer plus tôt que prévu son service de locations d’embarcations sur le lac Osisko. Les plantes aquatiques envahissantes empêchent le bateau de dépannage de circuler sur l’eau.

Vélo cité

©Camille Lalancette - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les embarcations seront remisées jusqu’à l’été prochain. Pour l’instant, elles sont inutilisables puisqu’il y a trop de plantes aquatiques envahissantes dans le lac Osisko.

L’embarcation munie d’un petit moteur électrique est utilisée pour aller à la rencontre des canoéistes en détresse. Il est cependant désormais impossible de l’utiliser parce les plantes s’entravent dans les hélices du moteur. «Comme on ne pouvait plus assurer un dépannage, on ne pouvait pas continuer de louer des embarcations pour des questions de sécurité», a expliqué le président de Vélo Cité Rouyn-Noranda, Michel Lessard. Le service avait dû être interrompu temporairement pour les mêmes raisons au début d’août l'an dernier.

«Il faudrait trouver un moyen d’empêcher le développement de ces plantes dans le lac Osisko parce que leur expansion cause des problèmes», a lancé M. Lessard. D’autres lacs dans la région et ailleurs au Québec subissent le même problème. Une des solutions consiste à couper les plantes, mais cela peut entraîner un autre problème puisque les tiges coupées iront germer ailleurs.

Vélo cité

©Camille Lalancette - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le kiosque de location des vélos situé près de la maison Dumulon demeurera ouvert jusqu’à la fin de septembre.

La location de vélos se poursuit

Vélo Cité Rouyn-Noranda maintient cependant son service de prêts de vélo. Rappelons que celui-ci fonctionne sur une base fort simple: en échange d’un dépôt de 20 $ qui est remis lors du retour du vélo, il est possible de se balader dans la ville pendant deux heures.

Le service demeurera en théorie disponible jusqu’à la fin septembre, de 9h à 18h, mais les heures pourraient changer en fonction des horaires des étudiants qui s’en occupent.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média