Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

15 août 2019

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

107 % plus de diamants à la mine Renard

La mine souterraine de Stornoway en Jamésie dépasse les attentes

Mine Renard Stornoway

©Photo Diamants Stornowa

Si la production à la mine Renard, maintenant principalement souterrain, s’est nettement améliorée, la chute continuellement des prix des diamants continue de lui nuire.

Même si Diamants Stornoway essaie sans succès de séduire les investisseurs pour s’acquitter de ses obligations financières, la production à la mine Renard s’est nettement améliorée au cours des derniers mois.

Du 1er avril au 30 juin, 619 942 tonnes de minerai ont été extraites de la mine souterraine, plus 101 032 tonnes de minerai de la fosse Renard 65. Pour le trimestre, 695 934 tonnes de minerai ont été traitées. Cette augmentation de 24 % par rapport au 2e trimestre de 2018 est principalement due à l’atteinte de la pleine capacité de la mine souterraine.

Le traitement du minerai s’est traduit par la récupération de 463 136 carats de diamants. Il s’agit d’une hausse importante de 107 % par rapport à pareille date en 2018 en raison de la livraison de minerai à plus haute teneur provenant de la mine souterraine.

Pour sa part, l’usine de traitement du minerai a opéré au-delà de sa cible de 7000 tonnes par jour (tpj) à tous les mois, soit 7734 tpj en avril, 7320 tpj en mai et 7899 tpj en juin. Cette forte performance a permis à l’usine de rattraper le retard occasionné durant les trois premiers mois de 2019 à cause des problèmes mécaniques liés aux températures très froides.

«La production au deuxième trimestre à notre mine Renard a surpassé les résultats du premier trimestre. Le minerai traité a été en hausse de 19 % pour atteindre un niveau record. Quant aux carats récupérés, ceux-ci ont été en hausse de 4 %», a fait observer Patrick Godin, PDG de Diamants Stornoway, par voie de communiqué.

Les prix du carat en chute libre

Au cours du printemps, Stornoway a conclu deux ventes de diamants par appel d’offres pour un total de 460 832 carats vendus. Le prix moyen par carat a cependant reculé de 9 % par rapport aux trois premiers mois de l’année pour se chiffrer à 76 $ US. En 2018, ce prix était de 93 $ US. Bien que plus élevé, il demeurait bien en deçà des 147 $ US estimés lors de l’évaluation indépendante réalisée en 2014, lorsque la construction de la mine Renard avait débuté.

Selon la direction de Stornoway, la baisse de la valeur des diamants s’explique principalement par les faibles conditions du marché causées par une offre de diamants bruts supérieure à la demande, aux niveaux élevés d’inventaires chez les tailleurs et les polisseurs ainsi qu’à la disponibilité réduite du financement bancaire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média