Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Baseball

Retour

15 août 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

«Nous avons échappé deux terrains de balle-molle» - Luc Lacroix

Terrains en mauvais état

AB-SuiviBalleMoche

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

La toile qui permet de bloquer les rayons du Soleil a été installée les 12 et 13 août au terrain D’Iberville.

Luc Lacroix, conseiller municipal de Granada/Bellecombe a admis que le conseil municipal de Rouyn-Noranda avait négligé les terrains de balle-molle situés à l’école D’Iberville et à l’aréna Jacques-Laperrière. 

Professeur d’éducation physique à la retraite et instigateur de la Politique municipale en activité physique, sport et plein air de Rouyn-Noranda, Luc Lacroix a indiqué être au courant des problèmes soulevés dans le reportage sur la condition des terrains de balle-molle publiée dans l’édition du 6 août. 

«Je les ai constatés moi-même en enseignant l’éducation physique à l’école D’Iberville et je peux aussi vous assurer que le conseil municipal a déjà été saisi des problèmes par le passé, mais nous n’avons peut-être pas fait les investissements requis», a-t-il souligné. 

Il a précisé qu’au cours des dernières années, la Ville avait investi dans plusieurs infrastructures sportives, dont les pistes cyclables et les terrains de tennis. «Mais c’est vrai que la balle-molle est le parent pauvre en matière d’infrastructures sportives», a-t-il reconnu. 

«Je peux vous assurer que depuis la parution du reportage, les choses bougent au Service de la culture, sports et loisirs» - Luc Lacroix 

Les choses bougent 

Il est impossible de savoir si cela n’est qu’une coïncidence, mais quelques jours après la publication de notre reportage, la Ville installait la nouvelle toile de protection solaire qui manquait au terrain D’Iberville.  

«Je peux vous assurer que depuis la parution du reportage, les choses bougent au Service de la culture, sports et loisirs, a affirmé Luc Lacroix. Je vais m’organiser pour avoir les budgets nécessaires, pour l’année 2020, afin d’améliorer la sécurité des terrains.» 

Projets non-aboutis 

Le conseiller municipal a avancé certaines théories qui pourraient expliquer pourquoi les terrains D’Iberville et Jacques-Laperrière n’ont pas fait l’objet de travaux au cours des dernières années, alors que ceux d’Évain et de Granada ont été réaménagés en 2012, selon le Plan directeur des plateaux sportifs et récréatifs à Rouyn-Noranda. 

«Pour ce qui est de Jacques-Laperrière, ce terrain a longtemps été visé par l’agrandissement du Théâtre du Cuivre. Cela a pu justifier le non-financement de sa réfection puisqu’il aurait été un peu absurde de payer pour les travaux pour le détruire par la suite», a fait valoir M. Lacroix. 

Pas propriétaire d’Iberville 

Luc Lacroix a également confirmé qu’un montant se situant entre 100 000 $ et 300 000 $ avait prévu pour le terrain D’Iberville il y a entre 6 et 8 ans. «Cependant, nous n’avions pas réussi à nous entendre avec la Commission scolaire de Rouyn-Noranda (CSRN) puisque le terrain lui appartient, a-t-il précisé. Même si nous voulons effectuer des travaux sur ce terrain, le dernier mot revient à la CSRN.» 

Le président du Conseil des commissaires de la CSRN, Daniel Camden, a confirmé avoir eux des discussions avec la Ville à l’époque. «À ce moment, la CSRN voulait mettre sur pied un projet de biomasse qui n’a malheureusement pas vu le jour, a-t-il rapporté. Je suis conscient que la Ville aimerait qu’on fasse des travaux sur ce terrain, mais nous n’avons pas les moyens d’investir pour cela.» 

M. Camden a également fait savoir que plusieurs projets de développement pour l’école D’Iberville ont été soumis au ministère de l’Éducation et de l’Éducation supérieure. «Nous sommes en attente de confirmation de leur part pour aller de l’avant. Nous risquons d’avoir besoin de ce terrain à moyen terme. Il serait donc ridicule d’investir sur un terrain de balle-molle qui pourrait changer de vocation», a-t-il confirmé. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média