Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

20 août 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Les travaux à l’Agora des Arts devront attendre

Le coût des travaux doit être revu

Agora des Arts

©Gracieuseté

Les travaux à l’Agora des Arts sont reportés au printemps 2020 afin de répondre aux demandes gouvernementales.

Alors que les travaux devaient commencer après le Festival des Guitares du Monde, les rénovations à l’Agora des Arts sont remises au printemps 2020. Ce retard survient pour satisfaire des demandes ministérielles sur l’évaluation des coûts du projet. 

Puisque les travaux, estimés à près de 3,4 M $, sont principalement financés par des subventions gouvernementales, l’Agora des Arts n’a d’autre choix que de se plier à un exercice comptable supplémentaire avant de procéder aux travaux. 

«On devait aller en appel d’offres dès le mois de juin pour que le chantier puisse ouvrir en septembre. Ce qui est arrivé, c’est que la plupart des projets gouvernementaux touchant les infrastructures, comme le nôtre, ont connu un phénomène de surchauffe du milieu de la construction. Des projets ont été confrontés à des augmentations de coûts très importantes lorsqu’est venu le moment des appels d’offres. En raison de ces augmentations, qui n’étaient pas prévues initialement, des majorations de plusieurs subventions ont été demandées aux gouvernements», a expliqué le directeur général de l’Agora des Arts, Réal Beauchamp. 

«On nous demande de prévoir ce qui est difficilement prévisible» - Réal Beauchamp

Surtout un phénomène montréalais 

La surchauffe serait un phénomène plus montréalais, mais les ministères demandent tout de même que l’Agora des Arts refasse ses devoirs pour s’assurer qu’il n’y ait pas une augmentation majeure des coûts des travaux d’infrastructures qui doivent être entrepris. 

«On nous demande de faire l’exercice comptable aujourd’hui afin de déposer nos demandes maintenant et non dans six mois. C’est ce qui crée le retard. On nous demande de prévoir ce qui est difficilement prévisible. Le peu d’informations que nous avons en ce moment tend à démontrer que nous serions peu, voire même du tout, affectés par ce phénomène de surchauffe en région», a souligné M. Beauchamp. 

Question de temps 

Le directeur général de l’Agora des Arts s’est fait rassurant: les travaux auront lieu même s’il y aura près d’un an de retard pour l’ouverture du chantier. Les travaux devraient ainsi débuter en mai 2020. «Le financement est acquis, et même s’il devait y avoir une légère augmentation des coûts du projets, nous serions en mesure de l’assumer financièrement», a-t-il confié. 

«Les plans et devis sont présentement achevés à environ 75 % et devraient être livrés en septembre, a-t-il enchaîné. Nous aurons alors l’ensemble des coûts réels. Des 8,383 M $ initiaux, nous avons déjà réussi à retrancher 250 000 $. Nous avons donc un coussin qui fait en sorte qu’une surchauffe ne nous fait pas peur, mais nous devons quand même la prévoir.» 

Changement de plan 

Puisque les travaux à l’Agora devaient débuter cet automne, il était prévu que la programmation soit itinérante tout au long de la saison. Des ajustements ont dû être apportés. 

«La programmation a été rapatriée à l’Agora des Arts. Nous avions mis un certain frein à la location de nos salles en raison des travaux, mais celles-ci sont désormais disponibles. Il suffit de nous contacter pour en faire la location», a conclu Réal Beauchamp. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média