Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

22 août 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Festival du cinéma: Claude Lelouch et Micheline Lanctôt en première

Jean-Marc Vallée en brunch-conférence

Dominic Leclerc, Micheline Lanctôt et Jacques Matte Festival du cinema international en Abitibi-Abitibi-Témiscamingue

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Dominic Leclerc, Micheline Lanctôt et Jacques Matte lors de la conférence de presse.

Pour sa 38e édition, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue invite le public à déployer ses ailes et lui offre un menu des plus alléchants, notamment avec deux premières qui ne laisseront pas indifférentes. La conférence de presse pour le dévoilement d’une partie de la programmation et de l’affiche a eu lieu le 22 août, à Rouyn-Noranda.

Le dernier film de Micheline Lanctôt, Une manière de vivre, sera présenté en grande première mondiale. Le film mettant en vedette Laurent Lucas et Rose-Marie Perreault raconte l’histoire d’un professeur de philosophie belge de passage au Québec qui se retrouvera sur la route 117 et qui vivra une épopée qui transformera sa vie.

«Comme le philosophe le dit, il n’y a pas de réponse, il n’y a que des questions. C’est essentiellement le propos du film : Comment doit-on vivre?», a expliqué Micheline Lanctôt.

Pour sa part, Claude Lelouch présentera la suite, 53 ans plus tard, de son célèbre film Un homme et une femme (Palme d’or Cannes 1966), intitulé Les plus belles années de ma vie. Jean-Marie Trintignant et Anouk Aimé s’y donneront, bien sûr, la réplique. Le film sera présenté en première Nord-Américaine en fermeture du Festival.

Jean-Marc Vallée

Parmi les autres activités, Jean-Marc Vallée, réalisateur de C.R.A.Z.Y. et de Dallas Buyers Club, entre autres, offrira un brunch-conférence animé par Martin Guérin, le 27 octobre.

La production régionale Les chiens loups de Dominic Leclerc avec Alexandre Castonguay sera également présentée en première mondiale, et ce, tout à fait gratuitement pour les festivaliers.

L’affiche du Festival, intitulée Loon Mating Call, a été réalisée par l’artiste peintre anishnabé Frank Polson de Winneway. Il avait également signé l’affiche de la précédente édition, qui mettait en vedette le célèbre orignal du Festival, mais dans le style graphique bien particulier du peintre.

Ce qu’ils ont dit

«On a grandi ensemble, on a appris comment faire et dire les choses, de notre région que l’on aime, comment parler des gens d’ici, qui nous supportent fidèlement depuis tout ce temps.» - Jacques Mate, président du Festival

«J’ai choisi le huard parce qu’il s’en va à l’hiver et revient au printemps, le Festival du cinéma aussi revient chaque année et il puis s’en va.» Frank Polson, auteur de l’affiche du Festival

«Je voulais vous remercier de nous avoir donné la chance de voir des films qui nous ont ouvert au cinéma et sur le monde. Je vous dois beaucoup!» - Luc Lacroix, conseiller municipal

«Ce festival nous a permis de croire qu’en Abitibi-Témiscamingue on était capable d’être un lieu de grande diffusion!» -Ian Clermont, directeur de la programmation chez Énergie

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média