Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

22 août 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Le show Samuel Johnson!

Huskies Rouyn-Noranda Olympiques Gatineau

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Samuel Johnson a inscrit un tour du chapeau dans la victoire des Huskies.

Dans les dernières années, les choix de 4e ronde des Huskies ont toujours impressionné. L'attaquant de 17 ans Samuel Johnson semble en voie de perpétuer la tradition. Le hockeyeur s'est offert un tour du chapeau en plus d'ajouter une passe dans une victoire de 5 à 2 face aux Olympiques.

«De bons joueurs avec de bons joueurs, ça donne de bonnes choses. On lui a demandé d’utiliser plus son tir et il a marqué un superbe but en désavantage numérique. Ce qui est bon, c’est qu’il va prendre confiance en son tir», a indiqué l’entraîneur-chef de l’équipe Mario Pouliot.

Sans surprise, Samuel Johnson a été confirmé pour la prochaine édition des Huskies. «C’est un gars intelligent. Il a une bonne vision avec la rondelle. Il veut travailler et ça va être plaisant de le faire avec lui», a indiqué Mario Pouliot.

Rappelons que le hockeyeur de Carleton fut un choix de 4e ronde au dernier repêchage. «Il a un beau potentiel. Nos dépisteurs le voulaient vraiment. Avec ce que je vois, je suis un peu surpris qu’il est glissé en quatrième ronde», a confié l’entraîneur-chef.

De grosses décisions

En défensive, Thomas Belzile et Jacob Squires ont encore gagné des points. «Squires a encore besoin de temps. Belzile démontre de belles choses. Il a le sens du hockey et il fait bien les choses. Après ça, c’est assez ouvert», a indiqué Mario Pouliot.

«En attaque, on a une belle profondeur. On va avoir des décisions à prendre», a-t-il ajouté.

Le show Johnson

Les Huskies ont été les premiers à ouvrir la marque. Le défenseur, Loïc Bergeron (1er), bien placé dans l’enclave, a décoché un tir du poignet qui a fait résonner le poteau intérieur du but. Samuel Johnson (2e) a récolté une passe sur ce filet.

Ce dernier a ensuite démontré qu’il était capable de marquer. En désavantage numérique, d’un angle restreint, il a su enfiler l’aiguille dans un petit trou au-dessus de l’épaule de Creed Jones pour doubler l’avance des locaux.

En fin de période, les Huskies, lors d’un désavantage numérique, n’ont pas été en mesure de dégager leur territoire. Cela a permis a conduit au but de Ben Allison (1er).

Un but de chaque côté

En tout début de période médiane, la meute a profité d’un avantage numérique pour reprendre une avance de deux buts. Un échange entre Alex Beaucage, Thomas Belzile et Samuel Johnson (3e) a permis à ce dernier d’enfiler son 2e du match.

Les visiteurs ont une nouvelle fois réduit l’écart. En fin de période, Ludovic Lebel a profité d’une sortie hasardeuse de Samuel Richard pour lui subtiliser la rondelle et remettre à Métis Roelens (1er) qui n’a eu aucune difficulté à compéter.

Encore Johnson

Le meute a repris son avance de deux buts grâce à son avantage numérique. Le tir de Vincent Marleau a touché le poteau, mais Justin Bergeron (1er) a récupéré la rondelle pour faire lui aussi résonner un poteau, celui du fond du filet.

Samuel Johnson (4e) a complété son tour du chapeau en milieu de troisième période alors qu’il a épaté la galerie avec un but de toute beauté.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Loïc Bergeron a ouvert la marque avec un tir précis dans le haut du filet.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

L'attaque de Louis-Filip Côté est stoppée par Creed Jones.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Ben Allison a inscrit le premier but des Olympiques.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média