Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

23 août 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Étienne Jacques tire sa révérence

Le directeur artistique de l’Agora des Arts livre une ultime programmation avant son départ

Étienne Jacques

©Photo gracieuseté - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La programmation 2019-2020 de l’Agora des Arts était la dernière d’Étienne Jacques à titre de directeur artistique. Celui-ci quitte après un mandat de trois ans.

La saison 2019-2020 de l’Agora des Arts sera la dernière programmation réalisée par Étienne Jacques à titre de directeur artistique. L’intérim sera exercé par Réal Beauchamp. 

Le mandat d’Étienne Jacques est venu à échéance, et celui-ci a décidé de relever de nouveaux défis. Celui qui en a assuré la direction artistique au cours des trois dernières années a apporté beaucoup à l’Agora des Arts pendant son passage. 

«Il a travaillé le dossier des résidences artistiques. Il a fait en sorte que la boîte s’ouvre aux artistes et qu’elle leur donne des opportunités de s’en servir pour mener à bien leur création», a expliqué le directeur général de l’Agora des Arts, Réal Beauchamp. 

«Il a aussi mis sur pied plusieurs projets avec les élèves du secondaire, autant de La Source que de D’Iberville. Il faisait la mise en scène, le suivi avec les élèves, et les spectacles étaient présentés ici. Au-delà de la représentation, Étienne a créé un contact humain avec les jeunes et les a amenés à se produire ici», a-t-il ajouté. 

Prendre son temps 

L’Agora des Arts va prendre son temps avant d’aller en concours pour trouver la prochaine perle rare afin de prendre la relève d’Étienne Jacques. 

«Je vais assurer l’intérim pendant un bout de temps. Il y a quand même le volet de la rénovation qui nous freine par rapport à nos recherches. Pour que le poste soit attrayant, nous devons attendre. Notre objectif est de jumeler la direction générale et la direction artistique pour permettre à la personne d’avoir une tâche à temps plein», a confirmé Réal Beauchamp. 

Ouverture à la jeunesse 

Au cours des dernières années, beaucoup d’efforts ont été consacrés à attirer le public jeunesse au théâtre. Le lien qu’avait créé Étienne Jacques avec les écoles secondaires en est un exemple. 

«Parmi les bâtisseurs de l’Agora des Arts, on retrouve plusieurs personnes qui sont issues du monde de l’éducation. Pour maintenir l’intérêt de la population envers la culture, ça passe par initier les jeunes à cette même culture. Il faut travailler les racines au départ, si l’on veut que Rouyn-Noranda reste une ville culturelle. Ça se travaille au quotidien», a rappelé Réal Beauchamp. 

Pour y parvenir, l’équipe de l’Agora des Arts a mis sur pied des trousses d’accompagnement pour les professeurs afin de préparer leurs élèves à ce qu’ils vont vivre en allant au théâtre. De plus, des capsules vidéo ont été réalisées pour faire comprendre l’importance de la culture dans la vie des jeunes. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média