Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

23 août 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Samuel Johnson: l’aura d’un choix de 4e ronde

Samuel Johnson

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

L’attaquant Samuel Johnson aura sa place au sein de la meute la saison prochaine.

Depuis 2013, les Huskies se sont rarement trompés en 4e ronde. De Philippe Myers en passant par Mathieu Boucher et Tyler Hinam jusqu’à Samuel Régis, ces joueurs ont souvent eu un impact avec la meute.

Samuel Johnson aura l’occasion d’ajouter à son nom à cette liste au cours des prochaines années, car le hockeyeur a été confirmé par Mario Pouliot. «C’est un bel accomplissement pour moi. Je venais pour faire l’équipe et je croyais en mes chances. Après le repêchage, j’ai mis les efforts pour ça. C’est sûr qu’en étant un joueur de 17 ans, j’avais un petit sentiment d’urgence», a-t-il évoqué.

Avoir l’occasion de marcher dans les traces de ses récents choix de quatrième ronde est un peu particulier. «Ça donne une motivation supplémentaire. Ce sont tous de bons joueurs en plus», a-t-il évoqué.

«Il a un beau potentiel. Nos dépisteurs le voulaient vraiment. Avec ce que je vois, je suis un peu surpris qu’il ait glissé en quatrième ronde» - Mario Pouliot

D’ici la fin, l’attaquant ne compte pas ralentir. «J’ai un poids de moins sur les épaules, mais je dois continuer de travailler sur la glace comme si rien n’était confirmé», a-t-il lancé.

En territoire connu

Le natif de Carleton, en Gaspésie, n’entre pas en territoire inconnu. Lui et Alexis Arsenault proviennent du même coin de cette contrée lointaine. «C’est une petite place. Tout le monde se connaît. Alors, quand un joueur comme lui joue à ce niveau, tout le monde le connaît», a-t-il indiqué.

Le hockeyeur profite aussi de la présence des vétérans. «Ils nous aident beaucoup. Ils nous introduisent ici et ils sont gentils avec nous», a-t-il évoqué.

Un gars intelligent

L’entraîneur-chef des Huskies a souligné plusieurs qualités de son nouveau protégé. «C’est un gars intelligent. Il a une bonne vision avec la rondelle. Il veut travailler, et ça va être plaisant de le faire avec lui», a indiqué Mario Pouliot.

Rappelons que le hockeyeur de Carleton fut un choix de 4e ronde au dernier repêchage. «Il a un beau potentiel. Nos dépisteurs le voulaient vraiment. Avec ce que je vois, je suis un peu surpris qu’il ait glissé en quatrième ronde», a confié l’entraîneur-chef.

Commentaires

24 août 2019

Jeannot Deshaies

Pour l avoir vu jouer cette semaine contre Gatineau je suis de cet avis il m à beaucoup impressionné et je crois qu on va l apprécier beaucoup au cours des prochaines années !

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média