Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

26 août 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Mickaël Hébert gagne son pari

Mickael Hébert

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le Rouynorandien Mickaël Hébert a percé l'alignement des Huskies.

Repêché en 13e ronde, le Rouynorandien Mickaël Hébert a réussi un peu l’improbable. Il s’est taillé une place dans son équipe, lui qui a été, lors de la saison 2015-2016 et de la conquête de la Coupe du Président, un des jeunes à aider le préposé à l’équipement des Huskies Jean-François Larochelle.

«Je capote. Je suis tellement content. Quand Mario Pouliot m’a annoncé la nouvelle, j’ai eu de la misère à cacher mon sourire. C’est mon rêve. J’ai encore un peu de misère à y croire» - Mickaël Hébert

Alors qu’il entrait pour rencontrer l’entraîneur, le jeune homme de 17 ans était stressé. «Je ne pouvais plus faire grand-chose. J’ai eu quelques blessures en raison de malchance, mais j’y croyais. J’ai donné mon 100% à chacune de mes présences», a-t-il confié.

«C’est spécial un peu. J’ai été un choix de 13e ronde, mais je croyais en mon potentiel», a-t-il ajouté.

Grandir avec l’ADN des Huskies

Sa dernière saison midget AAA lui aura donné l’élan nécessaire pour être repêché alors qu’il a obtenu 13 buts et 23 passes en 41 parties. «Cette saison m’a donné un gros coup de pouce. Mon entraîneur avec les Forestiers, Guillaume Bisaillon, m’a aidé. J’ai eu une éclosion sur la patinoire et le fait d’avoir joué avec des gars comme Israel Mianscum a aussi été bénéfique», a-t-il mentionné.

«J’ai aussi de bons entraîneurs dans le passé, notamment Garry Parke avec l’espoir qui m’ont permis de me développer», a-t-il ajouté.

Pour Mario Pouliot, la décision de garder l’attaquant de 5 pieds 5 pouces et 149 livres était simple. «Il a grandi dans la culture et l’ADN des Huskies. Il a été, dès la première partie, un des joueurs les plus travaillants. Il a compétitionné et il est un passionné. Tout le monde parle de sa grandeur, mais il a une excellente saison. À force d’acharnement, il a gagné son poste.»

Mickaël Hébert compte tout faire pour les Huskies. «Je suis un gars qui là pour mes coéquipiers et mon équipe. Je vais prendre le rôle qu’on va me donner et je vais me donner à 100% dans celui-ci», a-t-il lancé.

Une expérience inestimable

En aidant le préposé à l’équipement de l’équipe dans le passé, le Rouynorandien a aussi pu acquérir une expérience inestimable. «J’ai vu les joueurs qui sont passés ici. J’ai grandi en les regardant et j’espère réussir à marcher dans leurs traces. J’étais là quand on a gagné la Coupe du Président, mais j’aimerai ça la gagner comme joueur aussi», a-t-il évoqué.

Lui et Israel Mianscum, qui évoluera pour le Phoenix de Sherbrooke, s’affronteront à quelques reprises. «Ça va être cool. On s’est écrit durant le camp. Ça va être une petite guerre entre nous», a-t-il fait valoir.

Mickael Hébert Huskies Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Mickaël Hébert était un des aides au préposé à l'équipement des Huskies Jean-François Larochelle en 2015-2016.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média