Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

27 août 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Un espace complètement réinventé pour la Maison de la famille

L’organisme communautaire a fait peau neuve

AB-MaisonFamilleRenos

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

La Maison de la famille a subi une transformation majeure ce printemps. L’accueil a été relocalisé pour se situer tout de suite à l’entrée.

La Maison de la famille de Rouyn-Noranda a fait peau neuve ce printemps. La directrice générale, Valérie Lafond, ainsi que le conseil d’administration étaient heureux de présenter, lors de l’inauguration du 27 août, un espace modernisé qui répond mieux aux besoins des familles. 

Le projet de rénovation des locaux de la Maison de la famille faisait rêver les membres du conseil d’administration depuis près de quatre ans. Les travaux ont coûté environ 220 000 $ et ont duré environ deux mois. Pendant ce temps, les activités de l’organisme avaient été relocalisées au Centre Polymétier. 

«Le projet de déménager, de rénover ou de bâtir une nouvelle Maison de la famille était un sujet chaud depuis plusieurs années au sein du conseil d’administration, a indiqué Valérie Lafond. Après avoir étudié toutes les options qui s’offraient à nous, nous avons choisi de réaménager l’espace que nous avions. Les besoins des familles ont changé au fil du temps. Nos locaux n’y répondaient plus de façon adéquate.»

«Les besoins des familles ont changé au fil du temps. Nos locaux n’y répondaient plus de façon adéquate» - Valérie Lafond 

Plus pratique pour tout le monde 

Les rénovations ont permis, entre autres, de transformer l’immense corridor qui servait d’accès en une entrée conviviale. Une cuisinette a aussi été aménagée. Une porte menant à l’extérieur a été ajoutée à la halte-garderie pour permettre aux jeunes et aux éducatrices d’avoir un accès direct aux modules de jeu extérieurs. 

«On se trouve dans une ancienne école. Les portes pour aller vers l’extérieur se trouvent au centre du bâtiment. Il fallait donc sortir de nos locaux, puis aller dans le corridor – où d’autres organismes communautaires ont leur bureau – pour se rendre à l’extérieur. En ajoutant cette porte, on a moins l’impression de déranger nos voisins et on garde notre sable dans nos locaux», a mentionné Mme Lafond en riant. 

De plus, l’organisme offre la location de sa salle de réunion avec beaucoup moins de contraintes qu’auparavant. «Avant les travaux, je devais donner l’accès à tous nos locaux pour que les personnes puissent avoir accès à la salle de conférence et la salle de bain. Je devais dépêcher une personne pour débarrer les locaux. Maintenant, la salle est indépendante et il y a une salle de bain attenante», a expliqué Valérie Lafond. 

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

La Maison de la famille a subi une transformation majeure ce printemps. L’accueil a été relocalisé pour se situer tout de suite à l’entrée.

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

Le très long et sombre corridor d’entrée à la Maison de la famille a fait place à une entrée claire où l’on voit le comptoir de vêtements pour enfants et, à la droite, la salle de conférence qui peut être louée.

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

La Maison de la famille offre toujours le service de comptoir de vêtements pour enfants. L’espace a été amélioré et repensé lors des rénovations.

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

Une nouvelle porte permet aux éducatrices et aux enfants de la halte-garderie d’aller directement à l’extérieur.

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

Une cuisinette a été aménagée dans les locaux de la Maison de la famille.

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

Un espace de détente et de rencontre dédié aux parents a pu être aménagé lors des travaux.

Un coup de main 

Toutes ces modifications n’auraient pu avoir lieu sans l’apport de nombreux partenaires, parmi lesquels le ministère de la Famille, l’Alliance des organismes communautaires, la Ville de Rouyn-Noranda, la Fonderie Horne. 

«Nous avons aussi reçu une aide exceptionnelle de nos bénévoles, qui ont été présents tout au cours des travaux. Ils nous ont aidés à libérer nos locaux avant le début des travaux, puis à les réaménager à la fin. Ils ont été très présents. Nous n’y serions pas arrivés sans leur aide», a appuyé Mme Lafond. 

Faire oeuvre utile 

La Maison de la famille de Rouyn-Noranda compte 500 familles membres, mais touche près de 1000 familles par année. L’organisme communautaire offre une gamme diversifiée d’activités gratuites pour les familles. 

«La mission de la Maison de la famille est principalement de briser l’isolement. Dès que nous avons un enfant, nous sommes un peu plus vulnérables parce que nous n’avons plus les mêmes horaires et les mêmes amis qu’avant. En plus, nous sommes une ville de nouveaux arrivants. Quand tu arrives dans une nouvelle ville avec des enfants et que tu n’as pas de réseau social, tu as besoin de soutien et de se faire des contacts. C’est, entre autres, à cela qu’on sert», a dépeint la directrice générale. 

Ajout de ressources 

La Maison de la famille examine aussi quelques projets en développement, dont un service de relevailles pour les mamans qui viennent tout juste d’accoucher et qui ont besoin de soutien à la maison, une cuisine collective ainsi qu’un programme de stimulations précoces qui ciblerait les 18 à 35 mois. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média