Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2019

Retour

30 août 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Alain Guimond est candidat à l'investiture du NPD dans Abitibi-Témiscamingue

Il n'a pas d'opposition

Alain Guimond candidat NPD Abitibi-Témiscamingue

©Photo Gracieuseté

Alain Guimond veut succéder à Christine Moore et représenter la circonscription d’Abitibi-Témiscamingue à Ottawa.

Alain Gumond, adjoint parlementaire de la députée Christine Moore, se lance dans la course à l’investiture du Nouveau parti démocratique dans Abitibi-Témiscamingue.  

M. Guimond dispose d’une solide expérience en politique puisqu’il travaille auprès de Mme Moore depuis sa première élection. Il dit être excité par sa décision et il souhaite continuer le travail de la députée auprès de personnes négligées par le système. «Je serais déçu si on ne nous donnait pas la chance de poursuivre le travail. Je veux que l’on continue d’aider les gens avec leur supplément de revenu garanti, leur retraite, leurs prestations fiscales pour enfant, le chômage et tout le reste. On n’en parle pas souvent comme étant un grand enjeu, mais c’en est un», a-t-il confié. En effet, durant les deux mandats de Mme Moore, elle et son équipe ont aidé plusieurs citoyens à récupérer des sommes dues de la part d’Ottawa.

Télécommunications

Christine Moore avait fait son cheval de bataille des télécommunications en région. Elle a plaidé à maintes reprises pour que les dessertes cellulaire et Internet soient étendues dans toute la région. Alain Guimond entend reprendre le collier sur cet enjeu crucial.

Publicité

Défiler pour continuer

Il est à l’aise avec les signes religieux de son chef, Jagmeet Singh, qui est de confession sikhe. «J’ai bien plus peur des signes religieux non apparents d’Andrew Scheer, ou que l'on se mette à genou devant la religion des pétrolières. Jagmeet Singh, ne demande à personne d’accepter ses signes religieux, mais il ne peut pas cacher qu’il est Sikh. Je le connais personnellement et c’est un gars tellement attachant, tellement cool», a confié M. Guimond.  

Il soutient que lui et l’équipe avec laquelle il travaille on conservé les valeurs du regretté Jack Layton. «Ça nous habite tous, ça habitait Christine et ça habite Jagmeet Sigh. On ne veut pas abandonner les laissés pour compte. On a tous besoin d’espoir et d’optimisme!»

L’investiture devrait avoir lieu dans d’ici une ou deux semaines. Il n’y a pas personne qui s’oppose à M. Guimond pour le moment.

Les élections fédérales sont prévues pour le 21 octobre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média