Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

09 septembre 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Redevances aurifères Osisko rachète Diamants Stornoway

Le producteur de diamants se place sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers

AB-Stornoway_bilan2018

©Photo Diamants Stornoway

En partenariat avec certains créanciers garantis, dont le gouvernement du Québec, Redevances aurifères Osisko procédera au rachat de tous les actifs de Diamants Stornoway, ce qui comprend la mine Renard en Jamésie.

Redevances aurifères Osisko rachètera Diamants Stornoway. Cette dernière venait tout juste de se placer sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies. 

Une transaction majeure dans le secteur minier a été annoncée le lundi 9 septembre à l’ouverture des marchés. Alors que Stornoway venait tout juste d’annoncer qu’elle avait obtenu l’autorisation de bénéficier de la protection législative pour éviter la faillite, Redevances aurifères Osisko a fait savoir qu’elle avait signé une lettre d’intention avec le producteur de diamants, ses filiales et certains créanciers garantis pour racheter la totalité ou la quasi-totalité de ses actifs. Cela comprend la mine de diamants Renard, en Jamésie. 

Redevances aurifères Osisko était déjà impliquée dans Stornoway. En échange d’un financement, elle recevait déjà 9,6% de son flux diamantifère. Ce flux sera maintenu à la suite de la transaction. 

Nouvelle entité en vue 

En partenariat avec certains créanciers garantis, parmi lesquels figure Diaquem, une filiale en propriété exclusive de Ressources Québec, Redevances aurifères Osisko a l’intention de créer une nouvelle entité lorsque la transaction aura été complétée. De plus, la société s’engage à prendre en charge les dettes et les obligations envers les créanciers garantis. 

Du même souffle, Redevances aurifères Osisko s’engage à rendre disponible un fonds de roulement de 20 millions $ afin de poursuivre les activités de la mine Renard. Celles-ci seront d’ailleurs maintenues pendant le processus de transaction. Des fonds supplémentaires pourraient être réinjectés au besoin. 

Incapable de se redresser 

Pour procéder à la transaction avec Redevances aurifères Osisko, Stornoway a déposé une demande de protection contre les créanciers afin de procéder à une restructuration de ses activités et de ses affaires financières. Cette demande a été entérinée par le tribunal le 8 septembre. 

Le producteur de diamants impute principalement ses difficultés financières à la pression à la baisse continue sur le prix du marché du diamant brut. En combinaison avec d’autres facteurs et circonstances, la société a été incapable de livrer des résultats positifs en 2019 et à conserver un niveau adéquat de fonds de roulement. 

Stornoway avait tenté de mettre en œuvre un plan de restructuration. Celui-ci incluait le rachat par un nouveau partenaire. Cependant, après plusieurs mois d’efforts, le processus n’avait abouti à aucune offre acceptable. Après avoir examiné toutes les solutions de rechange, la société a décidé de se placer sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média