Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

09 septembre 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Un camp d’apprentissage pour Nathan Darveau

Le Rouynorandien démontre son talent aux Tigres de Victoriaville

Nathan Darveau

©Forestiers d'Amos/Dany Germain

Nathan Darveau sera de retour devant la cage des Forestiers d’Amos cette saison.

Le gardien rouynorandien Nathan Darveau a participé à son premier camp dans la LHJMQ avec les Tigres de Victoriaville. Le jeune homme de 16 ans a eu l’occasion de démontrer son talent. 

e cerbère a pu garder les buts durant pratiquement un match complet en début de camp, alors que Nikolas Hurtubise a été blessé en début de rencontre. «Je m’attendais à embarquer à la mi-match, alors j’étais déjà prêt. J’ai quand même été un peu nerveux durant la première période, mais après ça, le stress a descendu», a-t-il indiqué. 

Nathan Darveau s’était présenté au camp avec un seul objectif: impressionner.

«Je n’avais pas vraiment d’attente. Je voulais simplement y aller all-in et donner mon maximum. Je voulais faire oublier que j’étais un choix de 11e ronde et faire en sorte que les Tigres se souviennent de moi» - Nathan Darveau

Un bon bagage 

Il revient satisfait de ce qu’il a démontré sur la patinoire. «Je suis fier de moi. Mes matchs ont bien été. Il y a peut-être un but que j’aurais voulu revoir parce que je sais que j’aurais pu l’arrêter», a-t-il mentionné. 

Durant son séjour, le gardien a pu observer ses acolytes, Tristan Côté-Cazenave et Fabio Iacobo. «J’ai regardé comment ils se préparaient avant les matchs et analyser ce qu’ils faisaient. Ce sont deux bons vétérans et je voulais apprendre d’eux», a-t-il mentionné. 

À 5 pieds 7 pouces et 154 livres, Nathan Darveau n’a pas à chercher l’inspiration bien loin. L’ancien gardien des Foreurs et des Tigres Étienne Montpetit est un bon modèle. «On m’a dit que je lui ressemblais un peu en termes de physique. C’est un compliment parce que c’est un gardien qui me donne de l’inspiration», a-t-il confié. 

Retour à Amos 

Le Rouynorandien revient ainsi une seconde saison avec les Forestiers d’Amos. «Je veux être le gardien numéro 1 et je veux définitivement une fiche de plus de 0,500 cette année», a-t-il lancé. 

Il s’attend à voir une formation beaucoup plus solide. «On a six ou sept vétérans de retour. Ça va nous aider. On sait quoi faire pour avoir du succès», a-t-il lancé. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média