Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

11 septembre 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Une saison sous le signe de la recherche d’identité collective

Théâtre du Tandem

AB-TheatreTandem

©Photo gracieuseté

La pièce «Constituons!» sera présentée à deux reprises en Abitibi-Témiscamingue.

Le Théâtre du Tandem présentera deux œuvres au cours de la saison 2019-2020 dont la thématique est liée à la recherche de qui nous sommes en tant que société. 

La nouvelle saison du Tandem promet d’être chargée avec l’aboutissement de deux projets majeurs soit, Constituons! et Bande de bouffons. Les deux pièces voient enfin le jour après pratiquement deux ans de travail acharné. 

«L’année sera très dense grâce à la synergie avec les autres compagnies qui nous ont appuyés tout au cours de la création de ces deux œuvres. Ce que j’aime de cette programmation, c’est que nous traitons du sujet de la citoyenneté de deux façons complètement différentes», a expliqué la directrice artistique du Théâtre du Tandem, Hélène Bacquet. 

«Nous traitons du sujet de la citoyenneté de deux façons complètement différentes» - Hélène Bacquet 

Citoyenneté québécoise 

L’Abitibi-Témiscamingue sera la première région à pouvoir profiter de la coproduction Constituons! de Christian Lapointe. S’inspirant du théâtre documentaire, M. Lapointe a rencontré 42 citoyens et citoyennes du Québec et les a invités à écrire la nouvelle constitution du Québec. 

«En dehors de toute partisanerie, la pièce nous amène à réfléchir sur qui nous sommes sur plusieurs niveaux», a indiqué Mme Bacquet. 

La pièce sera présentée au Théâtre du Cuivre à Rouyn-Noranda le 19 septembre et au Théâtre du Rift à Ville-Marie le 21 septembre. 

Bande de bouffons 

La deuxième production, Bande de bouffons, sera présentée du 7 au 13 février à Rouyn-Noranda. En s’inspirant du livre Portrait du Québécois en colon d’Alain Deneault, le metteur en scène Jacques Laroche s’est penché sur ce qu’est la véritable identité de l’habitant du Canada. 

«Il ne faut pas confondre le bouffon avec le clown, a nuancé Hélène Bacquet. Contrairement au clown, dont la fonction est de faire rire, le bouffon vient faire des révélations à l’humanité. Oui, il peut faire rire, mais il est surtout critique et rien ne lui échappe. Il peut aussi être grotesque et irrévérencieux. J’apprécie la liberté de tons dans cette œuvre.» 

Trois résidences 

Par ailleurs, le Tandem recevra trois artistes et collectifs au cours de l’année 2019-2020 afin d’alimenter leur processus créatif. Marcelle Dubois, Système Kangourou et Pierre Lefebvre seront de passage pendant quelque temps à Rouyn-Noranda pour amorcer leur réflexion. 

«Je trouve important de recevoir dans notre région des artistes et de les appuyer dans leur démarche. Cela leur permet de mieux les ancrer dans la réalité des gens des régions. Cela contribue aussi à la diversité imaginaire québécoise», a rappelé Mme Bacquet. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média