Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

20 septembre 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Les projets d’infrastructures évoluent bien au CISSSAT

Stéphane Lachapelle

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Stéphane Lachapelle, directeur des services techniques, logistiques et des ressources informationnelles au CISSSAT, a tracé un bilan positif de l’avancement des travaux d’infrastructures.

Les projets d’infrastructures se portent plutôt bien au CISSSAT, selon le compte-rendu déposé lors du conseil d’administration du 19 septembre, tenu à Ville-Marie.

«Parmi les projets majeurs, l’agrandissement de l’hôpital de Ville-Marie, du centre de cancérologie à Rouyn-Noranda et du TEP-scan à Val-d’Or avancent bien, s’est réjoui Stéphane Lachapelle, directeur des services techniques, logistiques et des ressources informationnelles au CISSSAT. Ceux-ci devraient être livrables dans les délais prévus.»

Ainsi, le lot 2 du projet d’agrandissement de l’hôpital de Ville-Marie, entamé au courant de l’été, devrait être complété en juillet 2021. Même chose du côté du centre de cancérologie à Rouyn-Noranda. Ce projet, qui a débuté un peu plus tôt que celui de Ville-Marie, devrait être livré en février 2021. Le TEP-scan à Val-d’Or devrait être prêt en janvier 2020. Enfin, l’IRM à Amos devrait être achevée d’ici 16 à 18 mois.

Par ailleurs, en attendant la réalisation de la réfection complète de l’urgence et des soins intensifs à Amos, un projet estimé à 10 M $, des travaux d’aménagements temporaires échelonnés sur quatre à six semaines débuteront en novembre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média