Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

10 janvier 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Plus payant de travailler en Abitibi qu’à Montréal

Le nombre de travailleurs a légèrement augmenté en région

Travailleur mine Canadian Malartic

©Photo Mathieu Dupuis/Mine Canadian Malartic

En 2017, le revenu médian était 8,9 % plus élevé en Abitibi-Témiscamingue qu’à Montréal, notamment en raison de l’activité minière

Malgré la crise de la main-d’œuvre qui perdure, on constate une augmentation du nombre de travailleurs de 25 à 64 ans en Abitibi-Témiscamingue, qui a progressé de 0,5 % entre 2016 et 2017. 

Selon les informations récemment publiées par l’Institut de la statistique du Québec, ce nombre est passé de 58 678 en 2016 à 58 994 en 2017. 

La MRC de Rouyn-Noranda est celle qui a le mieux tiré son épingle du jeu avec une variation de 1,4 % du nombre de travailleurs. Ceux-ci sont passés de 17 344 à 17 579 entre 2016 et 2017. La MRC d’Abitibi a vu son nombre de travailleurs augmenter de 1,1 %, passant de 10 061 à 10 173. La Vallée-de-l’Or a quant à elle connu une croissance de 0,9 %, soit 17 743 travailleurs en 2016 contre 17 902 en 2017. 

À l’inverse, la MRC du Témiscamingue fait figure d’enfant pauvre puisque le nombre de travailleurs a chuté de 5946 à 5804, soit une diminution de 2,4 %. La MRC d’Abitibi-Ouest a elle aussi été confrontée à une diminution de 0,6 %, passant de 7584 travailleurs à 7536 pour la même période. 

Au Québec, le nombre de travailleurs a progressé en moyenne de 1 %, passant de 3 324 841 à 3 359 076 entre 2016 et 2017. Montréal a connu la plus forte croissance, soit 1,9 %, passant de 804 283 à 819 539 travailleurs pour un revenu d’emploi médian de 38 246 $ en 2017. Au Québec, le revenu d’emploi médian se situait à 41 125 $ en 2017. 

Revenus d’emploi 

L’Abitibi-Témiscamingue a profité d’une augmentation moyenne de 4,7 % du revenu d’emploi médian entre 2016 et 2017, passant de 42 767 $ à 44 797 $. Ce revenu totalisait, en 2017, 8,9 % de plus que la moyenne québécoise. 

L’Abitibi-Ouest et la Vallée-de-l’Or sont les MRC qui ont le plus profité de cette augmentation puisque le revenu médian est passé de 40 730 $ à 42 967 $ dans la première et de 44 343 $ à 46 785 $ dans l’autre, soit 5,5 % d’augmentation pour chacune. 

Rouyn-Noranda suit avec une hausse de 4,5 %, alors que le revenu médian est passé de 43 519 $ à 45 478 $. La MRC d’Abitibi a enregistré une croissance du revenu d’emploi de 4,3 %, passant de 42 211 $ à 44 029 $. Enfin, le Témiscamingue a connu une hausse du revenu médian de 3,4 %, passant de 38 952 $ à 40 262 $. 

Le taux de travailleurs dans la région a atteint 76 % en 2017, soit 1,5% de plus qu’en 2016. Plus spécifiquement, le taux de travailleurs était de 77,3 % en Abitibi, 72,4 % en Abitibi-Ouest, 77,2 % à Rouyn-Noranda, 72,6 % au Témiscamingue et 76,8 % dans la Vallée-de-l’Or. 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média