Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

04 janvier 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Joël Teasdale fête son arrivée à Rouyn-Noranda

Huskies Rouyn-Noranda Phoenix Sherbrooke

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Joël Teasdale n'a mis que 27 secondes avant d'inscrire son premier filet dans l'uniforme des Huskies.

Acquis aujourd'hui, Joël Teasdale n'a pas mis de temps avant de faire sa marque dans son nouvel uniforme. L'attaquant de 19 ans a connu toute une première période menant la meute à un gain de 4 à 0 sur le Phoenix de Sherbrooke.

«Ce fut une journée haute en émotions», a confié le nouveau venu.

Il a inscrit son premier but dès sa première présence sur son premier lancer après seulement 27 secondes. «C’est le scénario rêvé pour un joueur qui arrive dans une nouvelle équipe à cette date. Tu veux rentrer dans le match rapidement pour prouver ce que tu es capable de faire. J’ai démontré de belles choses durant le reste du match», a-t-il souligné.

 «Comme scénario, on ne peut pas demander mieux. C’était de mise de lui permettre d’être sur l’alignement partant. Il n’a pas raté sa rentrée. Une première impression, tu n’as jamais la chance de la faire une deuxième fois», a pour sa part lancé l’entraîneur-chef des Huskies Mario Pouliot.

L’arrivée de l’attaquant a amené une dose d’énergie dans le vestiaire rouynorandien. «Quand j’ai rencontré Rafaël Harvey-Pinard, j’ai vu de l’enthousiasme. L’équipe a bien accueilli Joël et il y avait de belles accolades. Il est aussi très content de se joindre à nous», a-t-il évoqué.

Une bonne journée au bureau

Il faut dire qu’après une performance couci-couça jeudi, la meute a bien rebondi. «On a très bien amorcé le match. Jeudi, on avait joué en deçà de notre potentiel et de notre identité. On a vu plus de rapidité et on a été très solide sur les rondelles libres. J’ai aussi aimé notre implication physique. Des gars comme Teasdale et Côté ont donné le ton», a fait valoir le pilote de la meute.

Son équipe a cependant fait preuve d’un peu d’indiscipline en deuxième période. «On a écopé de trois punitions consécutives qu’on aurait pu éviter. Ce que j’ai aimé, c’est qu’on a bien joué en désavantage numérique. Samuel Harvey a été solide. Il a joué avec urgence et il était en contrôle de ses retours», a précisé Mario Pouliot.

Teasdale s’illustre

La nouvelle acquisition des Huskies Joël Teasdale (20e) n’a pas mis de temps à faire sa marque. Bien placé dans l’enclave, il a accepté une passe d’Alex Beaucage pour surprendre Thommy Monette.

La meute a ensuite profité d’un avantage numérique pour accentuer son avance. Tyler Hinam (11e) a profité d’une passe parfaite de William Cyr pour faire scintiller la lumière rouge.

En fin de période, Félix Bibeau (17e) a profité du temps et de l’espace offert par le Phoenix pour décocher un tir du poignet précis pour inscrire le 3e filet de son équipe.

Le clou dans le cercueil

En fin de troisième période, Tyler Hinam a attiré l’attention des défenseurs, ce qui a complétement libéré Félix BIbeau (18e) qui n’a pas raté cette occasion en or.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Mathieu Gagnon tente de reprendre le disque derrière le filet adverse.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Après une première période plus difficile, Thommy Monette a été plus solide.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Samuel Harvey a connu une sortie très solide.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Tyler Hinam a une nouvelle fois touché la cible.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média