Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

06 janvier 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Huskies ont suivi leur plan à la lettre

La meute a ajouté les trois éléments qui manquaient à son effectif

Joel Teasdale

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Joël Teasdale a été obtenu quelques jours avant la fin de la période des transactions. Les Huskies ont cédé l'espoir Maximilien Ledoux et des choix au repêchage en retour de ses services.

Contrairement aux années dernières, les Huskies ont volé le spectacle lors de la dernière période des transactions. En obtenant Noah Dobson, Joël Teasdale et Louis-Filip Côté, ils se positionnent clairement comme une des équipes favorites.

«Ce sont trois additions de taille. On avait établi un plan avec Marc-André Bourdon et Daniel Leblanc et on l’a suivi», a indiqué le directeur général et entraîneur-chef des Huskies Mario Pouliot.

«On a mis la main sur trois individus de première classe. Je connais Noah. Joël vient d’une organisation avec une culture qui ressemble à la nôtre et Louis-Filip fut un choix des Huskies. Ce sont des joueurs qui vont bien se mouler à notre équipe. Ils nous apportent une meilleure profondeur et ils font de nous une meilleure équipe» - Mario Pouliot

La décision d’acheter était facile à prendre en raison des prestations des joueurs. «Ils nous ont poussés à prendre cette décision. Les gars ont travaillé d’arrache-pied. Ils nous ont prouvé qu’on pouvait être une des bonnes équipes. Grâce à ces acquisitions, on récompense leur travail», a fait valoir Mario Pouliot.

Le défenseur numéro 1

L’acquisition de Noah Dobson se veut la pièce maîtresse de la période des transactions. Ce dernier complétera de belle façon la brigade défensive de la meute.

«C’est un individu très professionnel. Il peut tout faire sur la glace. C’est un défenseur multidimensionnel qui peut jouer en avantage et en désavantage numérique. Il a aussi joué beaucoup de hockey dans les derniers mois. Il a gagné la médaille d’or avec Équipe Canada des moins de 18 ans. Il a gagné avec moi l’an dernier en ayant de grosses responsabilités à 17 ans. Il était au Championnat mondial junior à seulement 18 ans, ce qui est un exploit en soi. Il amène un bon bagage d’expérience», a souligné Mario Pouliot.

Son acquisition, annoncée avant le début du Championnat mondial junior par les journalistes Stéphane Leroux et Mikaël Lalancette, n’a été officialisée que lors de la dernière journée de la période des transactions. «Au moment où l’information a été divulguée, il s’agissait de spéculations. Le tout s’est finalisé seulement dimanche matin. Tant que la ligue n’a pas reçu les papiers et approuvé la transaction, pour moi, avant cela, ça restait une transaction en devenir», a-t-il expliqué.

William Dufour Huskies

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

L'attaquant de 16 ans William Dufour a été cédé dans un échange à trois équipes qui a permis aux Huskies d'obtenir Noah Dobson.

Il faut dire que des rumeurs avaient fait état d’une possibilité que le défenseur de 18 ans ne voulait pas être échangé dans la capitale du cuivre. «Pour moi, ça reste des rumeurs. On avait un plan et on l’a mis de l’avant. Un moment donné, les choses sont tombées en place.»

Louis-Filip Cote

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Ancien choix de première ronde des Huskies, Louis-Filip Côté revient dans un aréna qu'il a bien connu.

Une profondeur en attaque

Mario Pouliot avait aussi identifié un besoin de profondeur en attaque. Avec l’acquisition de Joël Teasdale et de Louis-Filip Côté, il a rempli ce besoin.

«Joël Teasdale une addition majeure pour notre équipe. Il va nous amener beaucoup de profondeur. Il a participé à deux finales de la Coupe du Président, ce qui est un bagage d'expérience important. Il vient d'une organisation qui a une culture semblable à la nôtre. Il a le souci du détail et il pourra nous aider autant en avantage numérique qu'en désavantage numérique», a fait valoir Mario Pouliot.

«Louis-Filip Côté est un gars qu’on a repêché. Il connait c’est quoi être un Husky. Pour nous, c’était un no brainer de le ramener. C’est le genre d’individu qu’on recherchait. Il peut jouer autant en désavantage numérique qu’en avantage numérique», a-t-il ajouté.

Beaucoup de sacrifice

Pour obtenir les services des trois joueurs, les Huskies ont cependant dû sacrifier beaucoup. En fait, les quatre premiers joueurs sélectionnés lors du dernier encan, soit William Dufour, Maximilien Ledoux, Pierre-Olivier Bourgeois et Romain Rodzinski, ont été sacrifiés.

«Il faut souligner le travail de nos recruteurs. Si on peut ajouter ses trois joueurs, c’est parce qu’ils ont fait un bon travail», a-t-il précisé.

Néanmoins, son équipe devra vivre avec le fait qu’elle ne détient que trois choix (choix de 3e ronde 2019, choix de 5e ronde 2019 et un choix de 5e ronde 2021) dans les cinq premières rondes pour les trois prochaines années.

«Quand tu magasines dans les grandes chaînes, tu n’as pas le choix de payer. Ce n’est pas le Dollarama» - Mario Pouliot

Néanmoins, il est confiant de trouver une façon de revamper sa banque de choix et d’espoirs. «Il y a des façons de bien faire les choses. On aura une bonne équipe l’an prochain, je ne suis pas inquiet», a révélé Mario Pouliot qui affirme, comme bien des directeurs généraux à ce temps-ci de la saison, que les transactions qu’il a complété sont ce qu’elles sont.

«On a un plan et on va continuer de l’exécuter. On a fait attention à l’avenir de l’organisation. Il va avoir le repêchage européen et j’ai confiance en nos dépisteurs. Il y a aussi des façons de remplir notre banque de choix et d’espoirs», a-t-il ajouté.

Zachary Lauzon demeure un Husky

Les Huskies n’ont pas échangé le défenseur de 20 ans Zachary Lauzon. Toutefois, ils ont confirmé que ce dernier resterait dans l’entourage de l’équipe. «Il n’est pas près d’un retour au jeu. Il n’a pas encore recommencé à patiner. On ne voulait pas mettre de pression sur lui. Il y a un côté business, mais, avec lui, on a préféré y aller pour le côté humain», a lancé l’entraîneur-chef des Huskies Mario Pouliot.

Zachary Lauzon

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Zachary Lauzon restera dans l'entourage de l'équipe. Il ne devrait pas revenir au jeu cette saison.

Le défenseur valdorien sera traité comme un membre à part entière jusqu’à la fin de son séjour. «Il va voyager et supporter les joueurs. Il est déjà passé au travers de ça et son apport sera important. Pour nous, c’est un Husky et il va le rester jusqu’à la fin», a-t-il souligné.

Hugo Després, toujours dans les plans

Dans la même situation que Zachary Lauzon, l’attaquant de 19 ans Hugo Després restera actif au sein de l’alignement. Toujours blessé, l’organisation rouynorandienne n’écarte rien dans son cas. «C’est un joueur qui pourrait, s’il est rétabli l’an prochain, rejoindre notre équipe comme un 20 ans. Ça reste que l'oncontinue de penser à l’humain avant le joueur de hockey, mais il restera sur notre liste des blessés», a fait savoir Mario Pouliot.

Olivier-Luc Haché

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Olivier-Luc Haché a été retranché de l'alignement des Huskies. Il sera soumis au ballottage.

Fin de parcours pour Major et Haché

Les Huskies ont pris la décision de retrancher l’attaquant de 18 ans Olivier-Luc Haché et le défenseur de 18 ans Jérémie Major de son alignement.

«Ils vont être soumis au ballottage. S’ils ne sont pas réclamés, nous allons conserver leurs droits. Ils auront la possibilité de revenir l’an prochain pour obtenir une place», a mentionné Mario Pouliot.

Haché a disputé 22 parties cette saison inscrivant 2 buts et 3 passes. De son côté, Jérémie Major a pris part à 13 parties obtenant 2 passes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média