Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

03 octobre 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Un nouveau Pacte fiscal très satisfaisant

Les élus municipaux du Témiscamingue avaient multiplié les représentations pour obtenir des gains

Claire Bolduc

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le nouveau Pacte fiscal illustre la reconnaissance du rôle des régions, selon Claire Bolduc.

Les représentants du milieu municipal témiscamien sont revenus du congrès annuel de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) avec des gains au niveau du financement de différents programmes et des redevances sur les ressources naturelles.

Pour la préfète, Claire Bolduc, le Témiscamingue a bien joué son rôle en rappelant l’importance des régions pour le Québec ainsi que le rôle des MRC pour une prospérité partagée. Les gains pour les MRC, annoncés dans le cadre de la signature du nouveau Pacte fiscal entre les municipalités et le gouvernement du Québec, en font foi.

«Pour les MRC, ce Pacte fiscal 2020-2024 se traduit notamment par une augmentation de 30 % du Fonds de développement des territoires (FDT), a-t-elle souligné. C’est une excellente nouvelle pour notre développement socioéconomique, où l’enveloppe disponible passe de 1,135 M$ à 1,475 M$. Le Fonds régions et ruralité est également bonifié d’une enveloppe favorisant les partenariats dans les services municipaux et la coopération intermunicipale.»

Redevances sur l’exploitation des ressources naturelles

Une autre bonne nouvelle, et non la moindre, est la conclusion d’une entente sur le rehaussement des redevances liées à l’exploitation des ressources naturelles. Les détails devraient être dévoilés sous peu.

«Les sommes n’ont pas encore été déterminées, a noté la préfète Bolduc, toutefois, nos besoins et nos différences, tout comme la valeur de nos ressources naturelles, ont été admis. Ce que nous venons d’obtenir, ce sont des moyens concrets de relever nos défis pour les prochaines années et la reconnaissance par le gouvernement de l’importance des régions et des MRC.»

«Ce que nous venons d’obtenir, ce sont des moyens concrets de relever nos défis pour les prochaines années et la reconnaissance par le gouvernement de l’importance des régions et des MRC» - Claire Bolduc

Voirie municipale

Ce qui devrait également donner un bon coup de main aux milieux ruraux, ce sont les sommes allouées à la voirie locale. Pour les cinq prochaines années, ce pacte fiscal attribue 50 M$ à la voirie rurale pour l’ensemble de la province. «Par contre, pour la première année du Pacte, une somme de 200 M$ est ajoutée», a précisé Claire Bolduc.

Le pacte fiscal entre Québec et les municipalités a été dévoilé lors du congrès de la FQM, qui s’est tenu les 26, 27 et 28 septembre. Une dizaine de représentants du milieu municipal témiscamien y ont assisté.

«Depuis plus d’un an, des discussions avaient lieu avec divers ministères afin de faire reconnaître les particularités terrain des MRC du Québec, a conclu Mme Bolduc. C’était dans le but de leur permettre tirer leur épingle du jeu malgré les défis auxquels elles sont confrontées.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média