Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

07 octobre 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Forestiers se replacent au classement avec deux victoires

Un premier jeu blanc depuis 2016

Forestiers Amos 2019-2020

©gracieuseté - Dany Germain - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Forestiers d’Amos ont remporté leurs deux matchs à domicile ce week-end contre Laval-Montréal et Saint-Eustache.

HOCKEY MIDGET AAA - Les Forestiers d’Amos se sont replacés dans une position favorable pour le titre dans la division CCM de la Ligue de hockey midget AAA du Québec en obtenant deux victoires serrées à domicile contre le Rousseau-Royal de Laval-Montréal (samedi) et les Vikings de Saint-Eustache (dimanche).

La troupe abitibienne a d’ailleurs réalisé une première en près de quatre ans en blanchissant un adversaire pour la première fois depuis le 10 janvier 2016 lorsqu’elle avait muselé le Phénix du Collège Esther-Blondin, qui comptait à l’époque sur les services de Samuel Poulin, Xavier Parent et Nicolas Ouellet. 

Le gardien Nathan Darveau a bloqué 33 rondelles pour signer son premier jeu blanc en carrière dans le circuit midget AAA, en plus de voir Jérémy Carbonneau (3e but de la saison), Jakob-Dylan Flamand (2e), Étienne Parent (1er) et Xavier Gagnon (1er) déjouer le gardien du Rousseau-Royal pour permettre à son équipe de l'emporter 4 à 0 et ainsi stopper une séquence de cinq défaites consécutives. 

Le partenaire de Darveau, Alexis St-Amour-Lachance, a également bien fait pour les Forestiers lors du deuxième duel de la fin de semaine contre Saint-Eustache en bloquant 32 tirs pour récolter une victoire de 2-1 en supplémentaire. 

En plus de récolter une passe sur le but de Nathan Bolduc (4e), Steven Fournier a scellé l’issue du match en inscrivant le but gagnant en prolongation pour permettre aux hommes de l’entraîneur-chef Guillaume Bisaillon de revenir à une fiche de ,500 cette saison. 

«Nos parties ont reflété ce qu’on a fait pendant notre semaine de pratiques. Les joueurs bloquaient les lancers pendant les entraînements et se faisaient une fierté de remporter leurs batailles à un contre un. Nous n’avons rien changé dans notre système de jeu, mais on était dédiés et on a travaillé fort. C’est ce qui a fait la différence», a mentionné Bisaillon. 

Serré comme tout 

La Ligue midget AAA connaît une parité comme on en a rarement vu depuis les dernières années. Excepté les Cantonniers de Magog qui ont une bonne marge de manœuvre devant tout le monde, l’écart entre la 4e place (Séminaire St-François, 15 points) et la 14e place (Lac-St-Louis, 12 points) n’est que de trois points. 

Présentement installé à égalité au cinquième rang avec 14 points en 10 sorties, Amos aura du travail à faire avant de rattraper l’Intrépide de Gatineau, qui a l’exclusivité du premier rang de la division CCM avec 21 points.  

«Ce sont deux grosses victoires parce que Laval-Montréal, Esther-Blondin et Saint-Eustache étaient dans une bonne passe pendant qu’on en perdait cinq de suite. Donc, aller en gagner deux contre des équipes rivales directes, ça nous replace. On a maintenant gagné trois de nos quatre premiers matchs contre notre division et je suis bien content de ça, souligne l’entraîneur des Forestiers. 

«C’est plaisant de voir cette parité. À pareille date, l’an dernier, il y avait vraiment un grand écart. À ce temps-ci de l’année, nous et Rivière-du-Loup avions juste une victoire, mais maintenant, c’est tellement compact. C’est bon pour la santé de la ligue et pour les partisans puisqu’on va avoir des chances de gagner à chaque match. C’est vraiment de bon augure», rajoute-t-il. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média