Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

15 octobre 2019

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Mises à pied chez Nemaska Lithium

La décision est due aux délais requis pour compléter le financement du projet

Nemaska_Lithium_travaux

©Nemaska Lithium

Nemaska Lithium consacrera les prochaines semaines à placer le site Whabouchi en maintenance pour la saison hivernale.

En raison des délais requis pour compléter le financement de son projet, Nemaska Lithium devra procéder au licenciement de 64 employés.

Comme elle attend toujours la signature d’une entente définitive avec le Groupe Pallinghurst afin de compléter le financement de son projet Whabouchi, la société n’a d’autre choix que de ralentir les activités devant mener sa mine de lithium de la Jamésie et son usine de Shawinigan au stade de la production. Ce ralentissement sera inévitablement assorti de mises à pied.

Celle-ci auront lieu à partir de la fin d’octobre sur le site de Whabouchi et à la fin décembre à l’usine de Shawinigan. Autant que faire se peut, Nemaska Lithium souhaite pouvoir en revoir un bon nombre lors de la reprise des activités.

«Nous sommes toujours confiants en nos capacités de mener à bien notre projet, a fait savoir le PDG de la société, Guy Bourassa, par voie de communiqué. Cependant, bien que les négociations avec Pallinghurst évoluent bien, nous ne pouvons confirmer l’échéancier de reprise des travaux de construction. Il s’agit donc de la décision responsable à prendre.»

En maintenance pour l’hiver

Au cours des prochaines semaines, les employés de Nemaska Lithium à Whabouchi finaliseront la mise en hivernation du site et accompagneront les équipes de construction pour compléter certains travaux avant que l’hiver ne s’installe pour de bon. Le site sera ensuite placé en maintenance. Quant à l’usine de Shawinigan, celle-ci sera mise à l’arrêt complet.

«Une fois le financement complété, nous seront en mesure d’avoir une meilleure vision sur la reprise plus soutenue de nos activités et sur le calendrier d’exécution du projet, a indiqué M. Bourassa. Nous allons maintenant nous retrousser les manches et continuer d’avancer autant que possible le travail afin d’assurer une reprise des activités ordonnée et avec un minimum de délais le moment venu.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média