Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

16 octobre 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Sayona forme le comité de suivi pour le projet Authier

On y retrouve actuellement 14 personnes

Sayona comité suivi

©gracieuseté

Des membres du comité de suivi, dont le représentant du promoteur, Serge Rouillier (chemise bleue).

Sayona Québec a annoncé, le 16 octobre, la création du comité de suivi pour son projet Authier Lithium à La Motte.

Sa mise en place est prévue au Guide des bonnes pratiques destinées aux comités de suivi du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles dans les 30 jours suivant l’obtention du bail minier. L’entreprise affirme qu’elle devance ainsi son obligation légale afin de tenir compte des questions, remarques ou recommandations de la communauté dans l’élaboration de son projet.

«L’équipe de Sayona Québec est très heureuse de la mise en place de ce comité de suivi et compte sur ses échanges et ses travaux pour assurer l’amélioration du projet, et ce, à toutes les phases», fait valoir Serge Rouillier, directeur du développement durable, dans un communiqué.

Composition du comité

Le comité de suivi est formé de 14 personnes qui représentent des personnes ou des organisations préoccupées par le projet et deux personnes ressources. Il souhaite ajouter un représentant du milieu communautaire et un représentant d’un comité de citoyens de la MRC Abitibi dont la mission serait en lien avec le projet.

Outre Serge Rouillier, qui y représente le promoteur, on retrouve déjà trois représentants du milieu municipal (Marcel Masse/La Motte, Aldée Langlois/Preissac et Martin Roch/Saint-Mathieu-d’Harricana), quatre de groupes socioéconomiques (Simon Simard/CLD Abitibi, Éric Laliberté/SADC Harricana, Robert Cloutier/Chambre de commerce et Michel McArthur/Eska), deux d’organismes environnementaux (Stéphane Bessette/CREAT et Yves Grafteaux/OBVT), deux citoyens de La Motte (Paul Audet Gagnon et Onil St-Amant) et deux de la Première Nation Abitibiwinni (Sylvester Trapper et Steve Rankin).

Mathieu Beaudry, conseiller aux Affaires territoriales au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, et Mélanie Falardeau, directrice du service de l’aménagement du territoire à la MRC Abitibi, sont les personnes-ressources.

Identifier les enjeux

Le comité s’est réuni une première fois le 19 septembre afin de convenir de son mode de fonctionnement. Les prochaines rencontres serviront à identifier les enjeux liés au projet sur lesquels les membres souhaitent travailler.

Le comité de suivi restera en place pour la durée du projet, incluant la réhabilitation du site. L’entreprise locale ADN-organisations est en charge de son animation et de sa coordination. Une section du site internet de Sayona Québec permettra au comité de communiquer l’état d’avancement de ses travaux et de publier ses comptes-rendus.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média