Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

17 octobre 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

L’itinérance est un problème réel, même en Abitibi-Ouest

La Nuit des sans-abri cherche à sensibiliser les gens à cette réalité

nuit sans abris la sarre

©Photo Stéphane Gilbert

L’itinérance est un phénomène bien réel, même dans des régions éloignées comme l’Abitibi-Ouest.

Le 18 octobre, la population de l’Abitibi-Ouest est conviée à La Sarre afin de participer à la Nuit des sans-abri. L’événement a comme objectif de sensibiliser la population à une réalité qui n’existe pas juste dans les grands centres urbains, mais également en région.

Après une pause en 2018, la Nuit des sans-abri d’Abitibi-Ouest est de retour pour une troisième édition. L’année 2019 marque d’ailleurs la 30e édition de cet événement au Québec. 

Pour bien des gens, l’itinérance est un problème qui se retrouve surtout dans les grands centres comme Montréal ou Québec. Or, ce phénomène affecte également l’Abitibi-Témiscamingue, mais n’est pas aussi facile à voir que dans les grandes villes. 

«En région, on parle plus d’itinérance cachée, a expliqué Josiane Michaud, directrice de la Maison du compagnon de La Sarre. On voit plus souvent des gens qui vont dormir sur le divan de quelqu’un ou chez des gens qu’ils connaissent jusqu’à ce qu’ils aient brûlé toutes leurs ressources et qu’ils se retrouvent dans des maisons d’hébergement d’urgence comme la nôtre.» 

Beaucoup plus présent que ce qu’on pourrait croire 

Le phénomène de l’itinérance en Abitibi-Témiscamingue est beaucoup plus présent que les gens pourraient le croire. Les gens en région seraient également bien moins tolérants que ceux des villes. 

«En région, les gens qui dorment sur les bancs de parc n’y restent pas très longtemps parce que les gens se plaignent rapidement, alors qu’à Montréal, par exemple, les itinérants font malheureusement partie du paysage urbain. Les gens y sont habitués», a fait comprendre Mme Michaud. 

Soirée de sensibilisation 

La Nuit des sans-abri d’Abitibi-Ouest prendra la forme d’une soirée d’activités et d’animation qui aura lieu le vendredi 18 octobre. Le but de la soirée est de sensibiliser les gens et d’amasser denrées et vêtements pour les gens qui en ont vraiment besoin. «On ramasse des manteaux, des tuques ou tout vêtement chaud qu’on va ensuite redistribuer», a précisé Josiane Michaud. 

Plusieurs kiosques seront sur place pour montrer les différentes ressources qui sont disponibles aux gens qui pourraient se retrouver sans domicile fixe. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média